"Nous tenons à souligner que Waasland-Beveren n'est habituellement pas enclin à se plaindre rapidement", a écrit le club sur son site internet. "Nous pensons toutefois que l'arbitre Boucaut a défavorisé le club sur plusieurs phases. Il est évident que ces phases nous ont coûté des points importants. L'arbitrage mitigé lors de cette rencontre nous oblige à prendre une mesure drastique. Nous remettons également en cause les remarques faites à notre staff par l'arbitre en question pendant et après la rencontre". Précédemment, La Gantoise avait déjà décidé de révoquer Boucaut après sa défaite face au Club de Bruges en octobre dernier (1-0). Défait à domicile 0-1 contre le Standard dimanche soir, Waasland-Beveren pointe actuellement à la 14e place du championnat avec 24 points, soit six de plus que la lanterne rouge mouscronnoise. (Belga)

"Nous tenons à souligner que Waasland-Beveren n'est habituellement pas enclin à se plaindre rapidement", a écrit le club sur son site internet. "Nous pensons toutefois que l'arbitre Boucaut a défavorisé le club sur plusieurs phases. Il est évident que ces phases nous ont coûté des points importants. L'arbitrage mitigé lors de cette rencontre nous oblige à prendre une mesure drastique. Nous remettons également en cause les remarques faites à notre staff par l'arbitre en question pendant et après la rencontre". Précédemment, La Gantoise avait déjà décidé de révoquer Boucaut après sa défaite face au Club de Bruges en octobre dernier (1-0). Défait à domicile 0-1 contre le Standard dimanche soir, Waasland-Beveren pointe actuellement à la 14e place du championnat avec 24 points, soit six de plus que la lanterne rouge mouscronnoise. (Belga)