Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette cuvée de décembre.

THOMAS HENRY (OH LOUVAIN)

450 minutes - 6 buts

Auteur d'un hat-trick parfait contre Courtrai, le Français a survolé le mois de décembre. Tant pis si la dernière sortie louvaniste a mis un terme à sa folle série de onze matches consécutifs en étant impliqué sur un but de son équipe. Le retour en force de Louvain, c'est surtout lui.

ABOUBAKARY KOITA (WAASLAND)

484 minutes - 5 buts

À force de frapper des quatre coins du terrain, les ballons devaient bien finir par rentrer. En décembre, tout semble s'être mis à l'endroit pour l'électron libre des attaques waeslandiennes : frappes à distance, coups francs ou solos. Plus décisif que jamais.

NOA LANG (CLUB BRUGES)

322 minutes - 2 buts - 3 passes décisives

En concluant l'année par une démonstration face à Eupen, avec deux buts et une géniale passe décisive pour Okereke, le Néerlandais frappe du poing sur la table un peu plus fort pour rappeler une vérité déjà indéniable : impossible de l'exclure du débat du meilleur joueur du championnat.

SIMON MIGNOLET (CLUB BRUGES)

450 minutes - 1 but encaissé - 4 clean-sheets

Si le champion en titre a profité de décembre pour prendre ses aises en tête du classement, c'est notamment grâce à une solidité défensive retrouvée. Qui pour mieux l'incarner que son dernier rempart, seulement trompé une fois sur ses sept derniers matches en Pro League ?

LUKAS NMECHA (ANDERLECHT)

450 minutes - 5 buts

Ceux qui veulent faire la fine bouche diront qu'il marque surtout sur penalty. Les autres rétorqueront qu'avec sa technique, sa puissance et sa qualité dos au but, il fait mieux jouer les autres et tourmente toutes les défenses du championnat. Un potentiel d'exception.

Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette cuvée de décembre.450 minutes - 6 butsAuteur d'un hat-trick parfait contre Courtrai, le Français a survolé le mois de décembre. Tant pis si la dernière sortie louvaniste a mis un terme à sa folle série de onze matches consécutifs en étant impliqué sur un but de son équipe. Le retour en force de Louvain, c'est surtout lui.484 minutes - 5 butsÀ force de frapper des quatre coins du terrain, les ballons devaient bien finir par rentrer. En décembre, tout semble s'être mis à l'endroit pour l'électron libre des attaques waeslandiennes : frappes à distance, coups francs ou solos. Plus décisif que jamais.322 minutes - 2 buts - 3 passes décisivesEn concluant l'année par une démonstration face à Eupen, avec deux buts et une géniale passe décisive pour Okereke, le Néerlandais frappe du poing sur la table un peu plus fort pour rappeler une vérité déjà indéniable : impossible de l'exclure du débat du meilleur joueur du championnat.450 minutes - 1 but encaissé - 4 clean-sheetsSi le champion en titre a profité de décembre pour prendre ses aises en tête du classement, c'est notamment grâce à une solidité défensive retrouvée. Qui pour mieux l'incarner que son dernier rempart, seulement trompé une fois sur ses sept derniers matches en Pro League ?450 minutes - 5 butsCeux qui veulent faire la fine bouche diront qu'il marque surtout sur penalty. Les autres rétorqueront qu'avec sa technique, sa puissance et sa qualité dos au but, il fait mieux jouer les autres et tourmente toutes les défenses du championnat. Un potentiel d'exception.