Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette première cuvée.

Ali Gholizadeh (Charleroi)

341 minutes jouées - 0 but - 3 passes décisives

Pour le virevoltant gaucher iranien, ce début de saison ressemble au coup d'envoi de l'année de la confirmation. Dans tous les bons coups carolos, il fait parler sa vista et son pied gauche d'exception pour servir ses attaquants sur un plateau. Ali a déjà offert deux pions à Kaveh Rezaei, et un à Shamar Nicholson. Ainsi qu'une bonne dose de frissons à ses supporters. Le grand artisan du sans-faute zébré, c'est probablement lui.

Raphael Holzhauser (Beerschot)

353 minutes jouées - 3 buts - 2 passes décisives

Encore inconnu il y a quelques semaines pour ceux qui ne suivent pas les débats dans l'antichambre de l'élite, le grand blond autrichien s'est appliqué pour faire les présentations. Déjà cinq fois décisif en quatre sorties, il finit les actions avec sang-froid et les démarre avec une classe au-dessus de la moyenne. Au Kiel, son association avec Marius Noubissi et Tarik Tissoudali fait des ravages, et a déjà offert neuf points aux Rats.

Hervé Koffi (Mouscron)

360 minutes jouées - 4 buts encaissés

Si Mouscron présente l'une des meilleures défenses de l'élite alors que les Hurlus courent toujours après leur première victoire, c'est indéniablement grâce à leur dernier rempart burkinabé. Déjà auteur de seize parades pour défendre ses perches, le gardien prêté par Lille a surtout dégoûté les attaquants de l'Antwerp, et a même détourné - pour du beurre - deux penalties consécutifs lors de la venue de Malines au Canonnier.

Xavier Mercier (OH Louvain)

360 minutes jouées - 3 buts - 1 passe décisive

Dans le relatif anonymat de la D2, on avait presque oublié de quoi Xavier Mercier était capable. L'ancien de Courtrai n'a eu besoin que d'un mois pour le rappeler, brillant en solo ou en compagnie de Thomas Henry au sommet du dispositif installé par Marc Brys à Louvain. Passeur contre Eupen, buteur contre Charleroi, le trentenaire français a couronné son mois d'août au Freethiel, avec un doublé pour s'installer au sommet du classement des buteurs.

Nicolas Raskin (Standard)

360 minutes jouées - 0 but - 2 passes décisives

Lancé dans le onze de base dès la première du nouveau coach Philippe Montanier, le jeune milieu de terrain n'a pas tardé à endosser le costume de patron autour du rond central de Sclessin. Accrocheur dans les duels et précieux à la relance, la nouvelle clé de voûte du milieu de terrain liégeois a même pu se tourner vers l'offensive quand Gojko Cimirot a remplacé Samuel Bastien dans le onze, avec deux passes décisives à la clé face au Beerschot.

Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux cinq nommés de cette première cuvée.341 minutes jouées - 0 but - 3 passes décisivesPour le virevoltant gaucher iranien, ce début de saison ressemble au coup d'envoi de l'année de la confirmation. Dans tous les bons coups carolos, il fait parler sa vista et son pied gauche d'exception pour servir ses attaquants sur un plateau. Ali a déjà offert deux pions à Kaveh Rezaei, et un à Shamar Nicholson. Ainsi qu'une bonne dose de frissons à ses supporters. Le grand artisan du sans-faute zébré, c'est probablement lui.353 minutes jouées - 3 buts - 2 passes décisivesEncore inconnu il y a quelques semaines pour ceux qui ne suivent pas les débats dans l'antichambre de l'élite, le grand blond autrichien s'est appliqué pour faire les présentations. Déjà cinq fois décisif en quatre sorties, il finit les actions avec sang-froid et les démarre avec une classe au-dessus de la moyenne. Au Kiel, son association avec Marius Noubissi et Tarik Tissoudali fait des ravages, et a déjà offert neuf points aux Rats.360 minutes jouées - 4 buts encaissésSi Mouscron présente l'une des meilleures défenses de l'élite alors que les Hurlus courent toujours après leur première victoire, c'est indéniablement grâce à leur dernier rempart burkinabé. Déjà auteur de seize parades pour défendre ses perches, le gardien prêté par Lille a surtout dégoûté les attaquants de l'Antwerp, et a même détourné - pour du beurre - deux penalties consécutifs lors de la venue de Malines au Canonnier.360 minutes jouées - 3 buts - 1 passe décisiveDans le relatif anonymat de la D2, on avait presque oublié de quoi Xavier Mercier était capable. L'ancien de Courtrai n'a eu besoin que d'un mois pour le rappeler, brillant en solo ou en compagnie de Thomas Henry au sommet du dispositif installé par Marc Brys à Louvain. Passeur contre Eupen, buteur contre Charleroi, le trentenaire français a couronné son mois d'août au Freethiel, avec un doublé pour s'installer au sommet du classement des buteurs.360 minutes jouées - 0 but - 2 passes décisivesLancé dans le onze de base dès la première du nouveau coach Philippe Montanier, le jeune milieu de terrain n'a pas tardé à endosser le costume de patron autour du rond central de Sclessin. Accrocheur dans les duels et précieux à la relance, la nouvelle clé de voûte du milieu de terrain liégeois a même pu se tourner vers l'offensive quand Gojko Cimirot a remplacé Samuel Bastien dans le onze, avec deux passes décisives à la clé face au Beerschot.