Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux trois nommés de cette cuvée de septembre. Qui succédera à Karim Belhocine, élu meilleur entraîneur du mois d'août ?

Alexander Blessin

7/9 - 6 buts marqués - 3 buts encaissés

Après une mise en route difficile, Ostende vient d'enchaîner un cinquième match sans défaite en ramenant un point de Genk. Surtout, les Côtiers pratiquent un pressing impressionnant, rarement vu à l'échelle belge et encore moins dans le chef d'une équipe que tous condamnaient à une lutte ardue pour le maintien. C'est le mérite de son coach allemand, qui a rapidement griffé l'équipe de sa patte.

Marc Brys

6/9 - 5 buts marqués - 5 buts encaissés

Si les promus louvanistes tiennent la dragée haute à la plupart de leurs adversaires, c'est en grande partie grâce au génie tactique de leur coach. Toujours inventif sur les phases arrêtées, capable d'adapter son système à ses hommes aussi bien qu'à ses rivaux, l'Anversois boucle le mois d'août avec deux succès de prestige, acquis face au Standard et à La Gantoise, pour s'inviter dans le top 8.

Philippe Clement

9/9 - 12 buts marqués - 2 buts encaissés

Le faux départ des champions en titre a été rapidement oublié. Philippe Clement a fait parler la profondeur de son noyau, et chaque match voit des protagonistes différents briller. À l'arrivée, le bilan sonne comme un doux refrain aux oreilles brugeoises : une victoire, beaucoup de buts marqués, et très peu de buts encaissés. Meilleure attaque, meilleure défense, et tout simplement meilleure équipe du mois.

Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux trois nommés de cette cuvée de septembre. Qui succédera à Karim Belhocine, élu meilleur entraîneur du mois d'août ?7/9 - 6 buts marqués - 3 buts encaissésAprès une mise en route difficile, Ostende vient d'enchaîner un cinquième match sans défaite en ramenant un point de Genk. Surtout, les Côtiers pratiquent un pressing impressionnant, rarement vu à l'échelle belge et encore moins dans le chef d'une équipe que tous condamnaient à une lutte ardue pour le maintien. C'est le mérite de son coach allemand, qui a rapidement griffé l'équipe de sa patte.6/9 - 5 buts marqués - 5 buts encaissésSi les promus louvanistes tiennent la dragée haute à la plupart de leurs adversaires, c'est en grande partie grâce au génie tactique de leur coach. Toujours inventif sur les phases arrêtées, capable d'adapter son système à ses hommes aussi bien qu'à ses rivaux, l'Anversois boucle le mois d'août avec deux succès de prestige, acquis face au Standard et à La Gantoise, pour s'inviter dans le top 8.9/9 - 12 buts marqués - 2 buts encaissésLe faux départ des champions en titre a été rapidement oublié. Philippe Clement a fait parler la profondeur de son noyau, et chaque match voit des protagonistes différents briller. À l'arrivée, le bilan sonne comme un doux refrain aux oreilles brugeoises : une victoire, beaucoup de buts marqués, et très peu de buts encaissés. Meilleure attaque, meilleure défense, et tout simplement meilleure équipe du mois.