JOHN VAN DEN BROM

16 points sur 18 - 15 buts marqués - 5 buts encaissés

En mettant au point un système de jeu où ses attaquants vivent presque en autarcie, soutenus par le reste d'une équipe qui pense avant tout à les mettre sur orbite, le Néerlandais a fait de Genk l'équipe la plus spectaculaire du sprint final, passant même à un cheveu d'un doublé fou.

HEIN VANHAEZEBROUCK

13 points sur 18 - 13 buts marqués - 6 buts encaissés

Arrivé pour remettre le navire gantois à flots, le champion de Belgique 2015 a trouvé la bonne formule dans le sprint final, avec une organisation défensive enfin solide et une attaque retrouvée. Mettre un but à Gand est enfin devenu une tâche complexe.

WOUTER VRANCKEN

11 points sur 18 - 15 buts marqués - 11 buts encaissés

Grand oublié du scrutin d'entraîneur de l'année, à cause d'un début de saison manqué, le coach du Malinwa et son football de permutations incessantes ont permis aux Sang et Or de croire jusqu'aux dernières secondes de la saison à un ticket européen inattendu.

16 points sur 18 - 15 buts marqués - 5 buts encaissésEn mettant au point un système de jeu où ses attaquants vivent presque en autarcie, soutenus par le reste d'une équipe qui pense avant tout à les mettre sur orbite, le Néerlandais a fait de Genk l'équipe la plus spectaculaire du sprint final, passant même à un cheveu d'un doublé fou.13 points sur 18 - 13 buts marqués - 6 buts encaissésArrivé pour remettre le navire gantois à flots, le champion de Belgique 2015 a trouvé la bonne formule dans le sprint final, avec une organisation défensive enfin solide et une attaque retrouvée. Mettre un but à Gand est enfin devenu une tâche complexe.11 points sur 18 - 15 buts marqués - 11 buts encaissésGrand oublié du scrutin d'entraîneur de l'année, à cause d'un début de saison manqué, le coach du Malinwa et son football de permutations incessantes ont permis aux Sang et Or de croire jusqu'aux dernières secondes de la saison à un ticket européen inattendu.