Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux trois nommés de cette cuvée de septembre. Qui succédera à Marc Brys, élu meilleur coach du mois de septembre?

MARC BRYS

7/9 - 6 buts marqués - 4 buts encaissés

Le coach des Louvanistes est candidat à sa propre succession. Il faut dire qu'après avoir battu le Standard et Gand et accroché Genk, ses hommes ont confirmé leur statut de Giant Killers en venant à bout de Bruges après avoir ramené un point d'Anderlecht. Une défense regroupée, des contres ravageurs et des phases arrêtées soignées, la recette de l'Anversois permet à Den Dreef de goûter aux hautes sphères du classement.

PAUL CLEMENT

6/6 - 7 buts marqués - 3 buts encaissés

Animée par les renforts monégasques, l'équipe verte et noire de la Venise du Nord assure sa part de spectacle. Vainqueurs chez une séduisante équipe d'Eupen, les hommes de l'autre Clement ont surtout roulé sur La Gantoise, grâce à un 4-3-3 qui permet à toutes les jeunes individualités du noyau d'exprimer la pleine mesure de leur potentiel.

IVAN LEKO

9/9 - 10 buts marqués - 4 buts encaissés

Auteur d'un sans-faute saupoudré d'un premier succès européen, le coach croate semble enfin installé à la tête du Great Old. Son 3-4-2-1 commence à trouver ses repères et ses automatismes avec le ballon, et éveille l'instinct offensif de Jüklerod tout en exacerbant le flair des déplacements de Gerkens et le goût du ballon de Refaelov. La défense reste perméable, mais le spectacle est au rendez-vous.

Le lauréat sera connu en mêlant le résultat du vote des lecteurs et celui de la rédaction, valant chacun pour 50% du résultat final. Tout de suite, place aux trois nommés de cette cuvée de septembre. Qui succédera à Marc Brys, élu meilleur coach du mois de septembre?7/9 - 6 buts marqués - 4 buts encaissésLe coach des Louvanistes est candidat à sa propre succession. Il faut dire qu'après avoir battu le Standard et Gand et accroché Genk, ses hommes ont confirmé leur statut de Giant Killers en venant à bout de Bruges après avoir ramené un point d'Anderlecht. Une défense regroupée, des contres ravageurs et des phases arrêtées soignées, la recette de l'Anversois permet à Den Dreef de goûter aux hautes sphères du classement.6/6 - 7 buts marqués - 3 buts encaissésAnimée par les renforts monégasques, l'équipe verte et noire de la Venise du Nord assure sa part de spectacle. Vainqueurs chez une séduisante équipe d'Eupen, les hommes de l'autre Clement ont surtout roulé sur La Gantoise, grâce à un 4-3-3 qui permet à toutes les jeunes individualités du noyau d'exprimer la pleine mesure de leur potentiel.9/9 - 10 buts marqués - 4 buts encaissésAuteur d'un sans-faute saupoudré d'un premier succès européen, le coach croate semble enfin installé à la tête du Great Old. Son 3-4-2-1 commence à trouver ses repères et ses automatismes avec le ballon, et éveille l'instinct offensif de Jüklerod tout en exacerbant le flair des déplacements de Gerkens et le goût du ballon de Refaelov. La défense reste perméable, mais le spectacle est au rendez-vous.