C'est avec un bilan d'une victoire pour une défaite que la Belgique, 11e nation au ranking mondial, retrouvait la Russie (FIVB 5), son bourreau en huitièmes de finale du dernier Euro, en 2019. Le premier set a vu la Belgique gaspiller un viatique de 6 points (6-12) et quatre balles de set contre une équipe russe bien en place. Les Russes ont profité des quelques imperfections belges lors des points importants pour prendre les commandes du match (29-31). Toujours sans Kaja Grobelna, insuffisamment remise d'une sévère contamination au coronavirus, les Yellow Tigers n'ont pas pu résorber un rapide retard de quatre unités dans le 2e set (4-8). Réalistes dans le compartiment offensif, les Russes ont mis la main sur la rencontre (21-25). Les Belges n'ont pas baissé les bras, au contraire. Emmenées par Britt Herbots, meilleure marqueuse de la partie avec 32 points à son actif, elles ont dominé les 3e et 4e sets (25-13 et 25-22) afin de s'offrir un jeu décisif. C'est d'ailleurs Herbots, d'une ultime attaque, qui a scellé la probante victoire belge (15-11). Les Yellow Tigers, qui avaient débuté leur tournoi par un facile succès contre l'Azerbaïdjan, réagissent avec brio à leur défaite encaissée dimanche contre la Serbie (3-0), championne du monde et championne d'Europe en titre. Au classement du groupe A, la Serbie est en tête avec 9 points devant la Russie (7) et la Belgique (5). Suivent la Bosnie-Herzégovine, 4e avec 3 points (2 matches), puis la France et l'Azerbaïdjan (0). Bosniennes et Françaises s'affronteront lundi soir. Les filles de Gert Vande Broek enchaineront mardi (17h00) contre la Bosnie-Herzégovine (FIVB 35). Après une journée de repos, elles ponctueront leur phase de groupe jeudi (20h00) contre la France (FIVB 33) avec le top 4 du groupe comme objectif, afin de se hisser en huitièmes de finale. Cette édition de l'Euro regroupe 24 pays et se dispute dans quatre villes différentes. Les trois autres groupes (de six) sont organisés à Plovdiv en Bulgarie, Zadar en Croatie et Cluj-Napoca en Roumanie. Avec huit victoires, dont six sur un score de 3 sets à 2, et sept défaites, les Yellow Tigers avaient terminé à la neuvième place de la Ligue des Nations qui s'est achevée en juin. (Belga)

C'est avec un bilan d'une victoire pour une défaite que la Belgique, 11e nation au ranking mondial, retrouvait la Russie (FIVB 5), son bourreau en huitièmes de finale du dernier Euro, en 2019. Le premier set a vu la Belgique gaspiller un viatique de 6 points (6-12) et quatre balles de set contre une équipe russe bien en place. Les Russes ont profité des quelques imperfections belges lors des points importants pour prendre les commandes du match (29-31). Toujours sans Kaja Grobelna, insuffisamment remise d'une sévère contamination au coronavirus, les Yellow Tigers n'ont pas pu résorber un rapide retard de quatre unités dans le 2e set (4-8). Réalistes dans le compartiment offensif, les Russes ont mis la main sur la rencontre (21-25). Les Belges n'ont pas baissé les bras, au contraire. Emmenées par Britt Herbots, meilleure marqueuse de la partie avec 32 points à son actif, elles ont dominé les 3e et 4e sets (25-13 et 25-22) afin de s'offrir un jeu décisif. C'est d'ailleurs Herbots, d'une ultime attaque, qui a scellé la probante victoire belge (15-11). Les Yellow Tigers, qui avaient débuté leur tournoi par un facile succès contre l'Azerbaïdjan, réagissent avec brio à leur défaite encaissée dimanche contre la Serbie (3-0), championne du monde et championne d'Europe en titre. Au classement du groupe A, la Serbie est en tête avec 9 points devant la Russie (7) et la Belgique (5). Suivent la Bosnie-Herzégovine, 4e avec 3 points (2 matches), puis la France et l'Azerbaïdjan (0). Bosniennes et Françaises s'affronteront lundi soir. Les filles de Gert Vande Broek enchaineront mardi (17h00) contre la Bosnie-Herzégovine (FIVB 35). Après une journée de repos, elles ponctueront leur phase de groupe jeudi (20h00) contre la France (FIVB 33) avec le top 4 du groupe comme objectif, afin de se hisser en huitièmes de finale. Cette édition de l'Euro regroupe 24 pays et se dispute dans quatre villes différentes. Les trois autres groupes (de six) sont organisés à Plovdiv en Bulgarie, Zadar en Croatie et Cluj-Napoca en Roumanie. Avec huit victoires, dont six sur un score de 3 sets à 2, et sept défaites, les Yellow Tigers avaient terminé à la neuvième place de la Ligue des Nations qui s'est achevée en juin. (Belga)