Dans un communiqué, la Pro League "prend acte" de la décision de la Commission des litiges d'appel d'invalider le résultat du match Virton-Beerschot. La rencontre doit dès lors être rejouée. "Le manager du calendrier, en concertation avec les forces de l'ordre locales et le détenteur de droits, a fixé ce match à la date du 2 mars à 20h", a indiqué la Pro League. La Commission des litiges d'appel de la Fédération belge de football a livré vendredi son verdict concernant la plainte du Beerschot. Le motif de la plainte portait sur le but victorieux de Virton lors du match de la 23e journée de la Proximus League. A la 75e minute, Lecomte a tiré un coup franc, alors que l'arbitre Denil était encore en train de poser le mur du Beerschot. Ribeiro Costa a profité du tumulte pour donner la victoire à Virton (1-0). Le Beerschot, furieux, s'en est pris à l'arbitre qui, selon les 'Rats', n'aurait jamais dû approuver le but. La chambre d'appel de la Commission des litiges a donné raison au Beerschot. Le verdict n'est pas sans importance car le Beerschot et Virton partagent la première place de la deuxième tranche avec Westerlo. Avec cette décision, Virton perd trois points. Les Luxembourgeois peuvent encore aller en évocation. Reprogrammée le 2 mars, la rencontre est désormais prévue après la dernière journée de Proximus League, programmée le vendredi 28 février. (Belga)

Dans un communiqué, la Pro League "prend acte" de la décision de la Commission des litiges d'appel d'invalider le résultat du match Virton-Beerschot. La rencontre doit dès lors être rejouée. "Le manager du calendrier, en concertation avec les forces de l'ordre locales et le détenteur de droits, a fixé ce match à la date du 2 mars à 20h", a indiqué la Pro League. La Commission des litiges d'appel de la Fédération belge de football a livré vendredi son verdict concernant la plainte du Beerschot. Le motif de la plainte portait sur le but victorieux de Virton lors du match de la 23e journée de la Proximus League. A la 75e minute, Lecomte a tiré un coup franc, alors que l'arbitre Denil était encore en train de poser le mur du Beerschot. Ribeiro Costa a profité du tumulte pour donner la victoire à Virton (1-0). Le Beerschot, furieux, s'en est pris à l'arbitre qui, selon les 'Rats', n'aurait jamais dû approuver le but. La chambre d'appel de la Commission des litiges a donné raison au Beerschot. Le verdict n'est pas sans importance car le Beerschot et Virton partagent la première place de la deuxième tranche avec Westerlo. Avec cette décision, Virton perd trois points. Les Luxembourgeois peuvent encore aller en évocation. Reprogrammée le 2 mars, la rencontre est désormais prévue après la dernière journée de Proximus League, programmée le vendredi 28 février. (Belga)