Fin juin, l'Autorité belge de la concurrence (ABC) avait décidé que le refus de la Commission des Licences de l'URBSFA d'accorder la licence à Virton était "motivé par des éléments qui prima facie semblent compatibles avec le droit de la concurrence". Suite à cette décision, le club avait décidé de saisir la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) et la Commission des Licences de l'URBSFA pour que son cas soit rejugé. Dans son communiqué, le club luxembourgeois précise que la Commission des Licences " n'a même pas daigné lui répondre". "L'URBSFA a tout fait pour s'opposer à cette procédure, en plaidant d'abord l'incompétence de la CBAS (objection rejetée par le président des arbitres) et en s'efforçant ensuite d'imposer un calendrier incompatible avec la reprise des compétitions au début du mois d'août (l'audience devant la CBAS est programmée pour le 4 août, une sentence pouvant donc être rendue quelques jours plus tard, alors que les compétitions sont censées reprendre le 7 août)", a ajouté Virton. Relégué en D2 ACFF après le refus de l'obtention de sa licence, Virton va "introduire dans les prochains jours un recours devant la Cour d'appel de Bruxelles contre la décision du Collège de l'Autorité de la concurrence". De plus, le club a saisi le tribunal de première instance de Bruxelles, siégeant en référé, afin de demander le report du début des championnats de D1A, D1B, D1 amateurs et D2 ACFF et de la Coupe de Belgique "jusqu'à ce que tant la CBAS que la Cour d'appel de Bruxelles aient prononcé leurs décisions". L'Excelsior demande également que "cette interdiction de démarrer les compétitions soit prononcée sous peine d'une astreinte de 5 millions d'euros par journée de compétition qui serait jouée en violation de l'ordonnance du juge des référés". Une demande qui concerne également la rencontre du 26 juillet face au Beerschot qui doit être rejoué après une décision de la CBAS. Le club gaumais demande un report du match "jusqu'à ce qu'il présente - éventuellement et à nouveau - un intérêt sportif." (Belga)

Fin juin, l'Autorité belge de la concurrence (ABC) avait décidé que le refus de la Commission des Licences de l'URBSFA d'accorder la licence à Virton était "motivé par des éléments qui prima facie semblent compatibles avec le droit de la concurrence". Suite à cette décision, le club avait décidé de saisir la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS) et la Commission des Licences de l'URBSFA pour que son cas soit rejugé. Dans son communiqué, le club luxembourgeois précise que la Commission des Licences " n'a même pas daigné lui répondre". "L'URBSFA a tout fait pour s'opposer à cette procédure, en plaidant d'abord l'incompétence de la CBAS (objection rejetée par le président des arbitres) et en s'efforçant ensuite d'imposer un calendrier incompatible avec la reprise des compétitions au début du mois d'août (l'audience devant la CBAS est programmée pour le 4 août, une sentence pouvant donc être rendue quelques jours plus tard, alors que les compétitions sont censées reprendre le 7 août)", a ajouté Virton. Relégué en D2 ACFF après le refus de l'obtention de sa licence, Virton va "introduire dans les prochains jours un recours devant la Cour d'appel de Bruxelles contre la décision du Collège de l'Autorité de la concurrence". De plus, le club a saisi le tribunal de première instance de Bruxelles, siégeant en référé, afin de demander le report du début des championnats de D1A, D1B, D1 amateurs et D2 ACFF et de la Coupe de Belgique "jusqu'à ce que tant la CBAS que la Cour d'appel de Bruxelles aient prononcé leurs décisions". L'Excelsior demande également que "cette interdiction de démarrer les compétitions soit prononcée sous peine d'une astreinte de 5 millions d'euros par journée de compétition qui serait jouée en violation de l'ordonnance du juge des référés". Une demande qui concerne également la rencontre du 26 juillet face au Beerschot qui doit être rejoué après une décision de la CBAS. Le club gaumais demande un report du match "jusqu'à ce qu'il présente - éventuellement et à nouveau - un intérêt sportif." (Belga)