Cette modification est la résultante de l'approbation, par le Conseil du Cyclisme Professionnel et le Comité Directeur de l'UCI, d'une série de dispositions "visant à offrir en 2021 une plus grande flexibilité aux acteurs du cyclisme sur route durement éprouvés par la crise sanitaire", a déclaré la fédération internationale dans un communiqué jeudi. Ce changement était souhaité par les fédérations française, italienne et espagnole, qui organisent les trois grands tours. Il permet d'agrandir le peloton à 184 coureurs, contre 176 en 2020, et ainsi d'inviter une équipe supplémentaire. L'UCI a précisé que le nombre de coureurs par équipes au départ des grands tours est toujours fixé à huit et que cette dérogation restera applicable uniquement en 2021. Elle doit offrir "des opportunités de compétition supplémentaires au plus haut niveau à plusieurs équipes et à de nombreux coureurs dans une période où elles ont été réduites de manière significative". (Belga)

Cette modification est la résultante de l'approbation, par le Conseil du Cyclisme Professionnel et le Comité Directeur de l'UCI, d'une série de dispositions "visant à offrir en 2021 une plus grande flexibilité aux acteurs du cyclisme sur route durement éprouvés par la crise sanitaire", a déclaré la fédération internationale dans un communiqué jeudi. Ce changement était souhaité par les fédérations française, italienne et espagnole, qui organisent les trois grands tours. Il permet d'agrandir le peloton à 184 coureurs, contre 176 en 2020, et ainsi d'inviter une équipe supplémentaire. L'UCI a précisé que le nombre de coureurs par équipes au départ des grands tours est toujours fixé à huit et que cette dérogation restera applicable uniquement en 2021. Elle doit offrir "des opportunités de compétition supplémentaires au plus haut niveau à plusieurs équipes et à de nombreux coureurs dans une période où elles ont été réduites de manière significative". (Belga)