Après la victoire d'Anderlecht à Genk, Vincent Kompany se présente en conférence de presse avec son bonnet solidement vissé sur le crâne. John van den Brom n'est pas encore là, alors le coach mauve réchauffe l'atmosphère. Il inverse les rôles, c'est lui qui pose les questions. "Alors les gars, vous n'avez pas eu trop froid? Vous avez su taper vos textes? Et qu'est-ce que vous avez pensé du match?"

Une fois que le coach adverse est là, Kompany dit encore ceci: "Quel terrain magnifique. C'est un plaisir de jouer là-dessus." Effectivement, ça l'a changé du bourbier de Liège, quelques jours plus tôt. Van den Brom, lui, n'est pas d'humeur taquine. Il réplique: "Au moins quelque chose de Genk qui était bon ce soir."

Pierre Danvoye

Après la victoire d'Anderlecht à Genk, Vincent Kompany se présente en conférence de presse avec son bonnet solidement vissé sur le crâne. John van den Brom n'est pas encore là, alors le coach mauve réchauffe l'atmosphère. Il inverse les rôles, c'est lui qui pose les questions. "Alors les gars, vous n'avez pas eu trop froid? Vous avez su taper vos textes? Et qu'est-ce que vous avez pensé du match?" Une fois que le coach adverse est là, Kompany dit encore ceci: "Quel terrain magnifique. C'est un plaisir de jouer là-dessus." Effectivement, ça l'a changé du bourbier de Liège, quelques jours plus tôt. Van den Brom, lui, n'est pas d'humeur taquine. Il réplique: "Au moins quelque chose de Genk qui était bon ce soir."Pierre Danvoye