"Je veux me consacrer pleinement à mon rôle de coach et, pour ça, j'ai besoin de 100% de mon temps", déclare Vincent Kompany.

"C'est pourquoi j'arrête de jouer au football. Notre ambition reste la même. Notre vision et notre faim demeurent les mêmes. Je veux rester ici au moins quatre saisons et prouver que le RSCA peut développer un jeu moderne, avec des résultats. Je tiens à remercier Franky pour toute son aide ces derniers temps".

Vincent Kompany, qui a manqué le début de saison sur blessure, effectuera ses débuts comme T1 des Mauves dimanche face à Mouscron. Le RSCA pointe au 3e rang du championnat avec 4 points, après un nul à Malines lors de la 1e journée (2-2) et la victoire (3-1) face à Saint-Trond dimanche.

"Comme tout le monde le sait, c'était notre plan depuis le début", dit de son côté Karel Van Eetvelt, CEO du Sporting. "Le moment arrive peut-être un peu plus tôt que prévu, mais le fait que Vincent s'engage dans le RSC Anderlecht en tant qu'entraîneur pendant quatre saisons est une excellente nouvelle pour le club, les supporters et nos joueurs".

Vincent Kompany met donc un terme au chapitre de sa carrière de joueur entamée il y a dix-sept ans. Formé à Anderlecht, il y avait débuté en équipe première en 2003 à l'âge de 17 ans. Le Bruxellois n'a pas tardé à devenir une star au Sporting, qu'il quittait pour Hambourg en 2006, après deux titres de champion et le Soulier d'Or 2004. Kompany a quitté Hambourg en 2008, après les Jeux Olympiques de Pékin et a signé pour Manchester City, sur le point de devenir une des grosses écuries de la Premier League. Avec les Cityzens, Kompany, élu meilleur joueur de Premier League en 2012, a été quatre fois champion d'Angleterre, a remporté deux FA Cup et quatre Coupes de la Ligue anglaise et le Community Shield à deux reprises.

Devenu une icône à Manchester City, Vincent Kompany quitte les Cityzens en mai 2019 et revient à Anderlecht à la surprise générale. Le Diable Rouge revient avec une étiquette de joueur-manager, le Gallois Simon Davies étant nommé officiellement T1 des Mauves.

Simon Davies, ancien coach des U21 de City, avait cédé son poste à Frankie Vercauteren en octobre 2019. Vercauteren est également une des icônes du Parc Astrid, où il a joué de 1975 à 1987, remportant quatre titres de champion et trois Coupes d'Europe avec le RSCA. Le "Petit prince du Parc Astrid" avait déjà entraîné Anderlecht de 2005 à 2007, remportant le titre en 2006 et 2007.

Depuis le retour de Vercauteren, les Mauves étaient remontés au classement, mais étaient passés à côté d'un ticket européen pour la deuxième année de suite lorsque la saison dernière a été interrompue en raison de la crise sanitaire.

92 sélections avec les Diables

Appelé pour la première fois par Aimé Anthuenis le 18 février 2004 pour un match amical face à la France, Vincent Kompany compte 92 sélections (89 caps) avec les Diables Rouges. Arrivé en équipe nationale à une époque où les Diables avaient l'habitude de regarder les grands tournois à la télévision, Vincent Kompany a disputé deux Coupes du monde avec les Diables: le Mondial 2014 au Brésil, où la Belgique a été sortie en quarts de finale par l'Argentine, et le Mondial 2018 en Russie, ponctué par une 3e place, le meilleur résultat de la Belgique sur la scène mondiale.

Kompany, dont la carrière a été minée par les blessures, n'aura par contre jamais pris part à l'Euro. Il avait manqué l'Euro 2016 sur blessure. Il comptait jouer jusqu'à l'Euro 2020 mais le tournoi a été reporté d'un an en raison de la pandémie de coronavirus. Son dernier match en équipe nationale date du 11 juin 2019, un duel face à l'Ecosse (3-0) en qualifications pour l'Euro.

"Je veux me consacrer pleinement à mon rôle de coach et, pour ça, j'ai besoin de 100% de mon temps", déclare Vincent Kompany. "C'est pourquoi j'arrête de jouer au football. Notre ambition reste la même. Notre vision et notre faim demeurent les mêmes. Je veux rester ici au moins quatre saisons et prouver que le RSCA peut développer un jeu moderne, avec des résultats. Je tiens à remercier Franky pour toute son aide ces derniers temps". Vincent Kompany, qui a manqué le début de saison sur blessure, effectuera ses débuts comme T1 des Mauves dimanche face à Mouscron. Le RSCA pointe au 3e rang du championnat avec 4 points, après un nul à Malines lors de la 1e journée (2-2) et la victoire (3-1) face à Saint-Trond dimanche. "Comme tout le monde le sait, c'était notre plan depuis le début", dit de son côté Karel Van Eetvelt, CEO du Sporting. "Le moment arrive peut-être un peu plus tôt que prévu, mais le fait que Vincent s'engage dans le RSC Anderlecht en tant qu'entraîneur pendant quatre saisons est une excellente nouvelle pour le club, les supporters et nos joueurs".Vincent Kompany met donc un terme au chapitre de sa carrière de joueur entamée il y a dix-sept ans. Formé à Anderlecht, il y avait débuté en équipe première en 2003 à l'âge de 17 ans. Le Bruxellois n'a pas tardé à devenir une star au Sporting, qu'il quittait pour Hambourg en 2006, après deux titres de champion et le Soulier d'Or 2004. Kompany a quitté Hambourg en 2008, après les Jeux Olympiques de Pékin et a signé pour Manchester City, sur le point de devenir une des grosses écuries de la Premier League. Avec les Cityzens, Kompany, élu meilleur joueur de Premier League en 2012, a été quatre fois champion d'Angleterre, a remporté deux FA Cup et quatre Coupes de la Ligue anglaise et le Community Shield à deux reprises.Devenu une icône à Manchester City, Vincent Kompany quitte les Cityzens en mai 2019 et revient à Anderlecht à la surprise générale. Le Diable Rouge revient avec une étiquette de joueur-manager, le Gallois Simon Davies étant nommé officiellement T1 des Mauves. Simon Davies, ancien coach des U21 de City, avait cédé son poste à Frankie Vercauteren en octobre 2019. Vercauteren est également une des icônes du Parc Astrid, où il a joué de 1975 à 1987, remportant quatre titres de champion et trois Coupes d'Europe avec le RSCA. Le "Petit prince du Parc Astrid" avait déjà entraîné Anderlecht de 2005 à 2007, remportant le titre en 2006 et 2007. Depuis le retour de Vercauteren, les Mauves étaient remontés au classement, mais étaient passés à côté d'un ticket européen pour la deuxième année de suite lorsque la saison dernière a été interrompue en raison de la crise sanitaire. Appelé pour la première fois par Aimé Anthuenis le 18 février 2004 pour un match amical face à la France, Vincent Kompany compte 92 sélections (89 caps) avec les Diables Rouges. Arrivé en équipe nationale à une époque où les Diables avaient l'habitude de regarder les grands tournois à la télévision, Vincent Kompany a disputé deux Coupes du monde avec les Diables: le Mondial 2014 au Brésil, où la Belgique a été sortie en quarts de finale par l'Argentine, et le Mondial 2018 en Russie, ponctué par une 3e place, le meilleur résultat de la Belgique sur la scène mondiale. Kompany, dont la carrière a été minée par les blessures, n'aura par contre jamais pris part à l'Euro. Il avait manqué l'Euro 2016 sur blessure. Il comptait jouer jusqu'à l'Euro 2020 mais le tournoi a été reporté d'un an en raison de la pandémie de coronavirus. Son dernier match en équipe nationale date du 11 juin 2019, un duel face à l'Ecosse (3-0) en qualifications pour l'Euro.