Pour le 53e succès de sa carrière, le 17e cette saison, Wiebes, 23 ans, a dominé le sprint devant la championne du monde italienne Elisa Balsamo et la Néerlandaise Marianne Vos qui conserve le maillot jaune. "L'équipe a bien contrôlé, Franziska Koch a fait un super boulot", a expliqué Wiebes aux organisateurs. "Je ressentais un peu de pression quand même à la voir travailler surtout qu'il s'agissait peut-être de ma dernière opportunité. Je suis très heureuse d'avoir gagné, c'était un vrai effort collectif. Maintenant, je suis excitée à l'idée de ce qu'il nous attend les trois prochains jours." Dans un final houleux, où l'Italienne Elisa Longo Borgini s'est trompée de route à 250 mètres de la ligne, Wiebes a su se frayer un chemin vers la victoire au bout des 175,6 km de course. "Je crois que c'est la course la plus longue de ma carrière. Si on ajoute le fictif, ça fait presque 180km. Je n'ai même jamais fait ça à l'entraînement", a ajouté la Néerlandaise. "C'était un final assez chaotique. Nous sommes arrivées avec beaucoup de vitesse, j'ai un peu glissé de la roue arrière mais j'ai tenu bon. J'étais toujours en bonne position à la sortie du virage. J'ai ensuite pu réagir quand les filles sont sorties de l'arrière et sprinter comme je l'entendais." (Belga)

Pour le 53e succès de sa carrière, le 17e cette saison, Wiebes, 23 ans, a dominé le sprint devant la championne du monde italienne Elisa Balsamo et la Néerlandaise Marianne Vos qui conserve le maillot jaune. "L'équipe a bien contrôlé, Franziska Koch a fait un super boulot", a expliqué Wiebes aux organisateurs. "Je ressentais un peu de pression quand même à la voir travailler surtout qu'il s'agissait peut-être de ma dernière opportunité. Je suis très heureuse d'avoir gagné, c'était un vrai effort collectif. Maintenant, je suis excitée à l'idée de ce qu'il nous attend les trois prochains jours." Dans un final houleux, où l'Italienne Elisa Longo Borgini s'est trompée de route à 250 mètres de la ligne, Wiebes a su se frayer un chemin vers la victoire au bout des 175,6 km de course. "Je crois que c'est la course la plus longue de ma carrière. Si on ajoute le fictif, ça fait presque 180km. Je n'ai même jamais fait ça à l'entraînement", a ajouté la Néerlandaise. "C'était un final assez chaotique. Nous sommes arrivées avec beaucoup de vitesse, j'ai un peu glissé de la roue arrière mais j'ai tenu bon. J'étais toujours en bonne position à la sortie du virage. J'ai ensuite pu réagir quand les filles sont sorties de l'arrière et sprinter comme je l'entendais." (Belga)