Victor Osimhen à propos...

...de sa détermination : "C'est quelque chose que je tiens de mon frère aîné. Il a toujours consacré son énergie à aider notre famille, et j'essaie de copier cette énergie qu'il met dans sa vie pour la reproduire sur le terrain. Quand j'étais chez les U17 du Nigeria, mon coach a essayé de façonner mon style à partir de ce trait de caractère. Je n'abandonne pas facilement. J'essaie toujours d'aller jusqu'à la limite, jusqu'au point où la fatigue manque de me faire tomber. Si je ne fais pas ça, si je n'appuie pas à fond sur l'accélérateur, c'est comme si je n'étais pas dans le match."

...de l'obsession du but : "Plus tu marques des buts, plus ta vie s'améliore. Un attaquant qui ne marque pas, personne ne vient le chercher. Tu dois marquer des buts. (...) Je ne connais pas les trajectoires de tous les autres attaquants mais moi, à chaque fois que je monte sur un terrain, je pense à ma famille. Je me rappelle d'où je viens, et je me souviens que ce n'était pas terrible. Quand j'ai commencé à recevoir de l'argent pour jouer au football, j'ai compris ce que ça pouvait m'apporter. Chaque fois que je pensais à ma maison, je me disais que je devais gagner ce match et gagner de l'argent, pour revenir avec cet argent dans la famille et pouvoir avoir quelque chose à manger. Parce que j'ai perdu ma mère très jeune, donc la vie était vraiment difficile. Penser à ma famille me donne toujours plus de motivation.

...de son futur : "Ce sont Mehdi et Wolfsburg qui auront le dernier mot. Je ne veux pas forcer les choses. À la fin de la saison, je parlerai avec Mehdi. Quand on m'a parlé de l'intérêt de l'AC Milan, j'ai trouvé ça incroyable. Il y a quelques mois, je n'aurais jamais pu imaginer qu'un club pareil puisse dire : On veut Victor Osimhen. C'est une vraie motivation.(...) Même mon frère et ma soeur m'ont appelé : Victor, c'est vrai ? Non, mais c'est vraiment vrai ? Tout ça, c'est encore une motivation supplémentaire pour moi. Quand un tel club te veut, tu sais que tu es en train de bien faire les choses. Et quand tu montes sur le terrain, tu veux en faire encore plus. Tu veux juste tout faire pour conserver ce momentum."

Par Guillaume Gautier

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Victor Osimhen dans votre Sport/Foot Magazine