"Depuis que Victor est passé pro, sa progression a été constante. C'est un talentueux coureur de contre-la-montre. Il y a consacré beaucoup de temps ces dernières années et peut à présent récolter les fruits de son travail", a expliqué Marc Sergeant, le manager sportif de Lotto-Soudal. "Victor peut également remporter des courses à étapes d'une semaine ou moins, où l'épreuve contre le chrono peut se révéler déterminante pour le classement général. C'était le cas au dernier Tour de Grande-Bretagne, où il a terminé à la quatrième place. Nous n'avons pour l'instant personne qui se distingue réellement dans cette discipline." "En 2013, Kurt Van de Wouwer, responsable sportif Lotto Soudal U23, m'a conseillé de choisir Topsport Vlaanderen-Baloise parce que cette équipe me donnerait le temps nécessaire afin de progresser. Cela s'est avéré être le bon choix", a expliqué Campenaerts. "Quand Lotto Soudal a montré de l'intérêt, je n'ai pas hésité longtemps. Je suis heureux de pouvoir à nouveau rouler dans mon propre pays en tant que coureur belge, même si je suis très reconnaissant pour la période au sein de LottoNL-Jumbo. Chez Lotto Soudal, je rencontrerai aussi quelques visages familiers comme Tiesj Benoot avec qui j'ai roulé chez les U23." "Maintenant, je veux gagner des contre-la-montre pour Lotto Soudal et obtenir de beaux résultats dans des épreuves à étapes comme le BinckBanck Tour, le Tour de Belgique et le Tour de Grande-Bretagne." (Belga)

"Depuis que Victor est passé pro, sa progression a été constante. C'est un talentueux coureur de contre-la-montre. Il y a consacré beaucoup de temps ces dernières années et peut à présent récolter les fruits de son travail", a expliqué Marc Sergeant, le manager sportif de Lotto-Soudal. "Victor peut également remporter des courses à étapes d'une semaine ou moins, où l'épreuve contre le chrono peut se révéler déterminante pour le classement général. C'était le cas au dernier Tour de Grande-Bretagne, où il a terminé à la quatrième place. Nous n'avons pour l'instant personne qui se distingue réellement dans cette discipline." "En 2013, Kurt Van de Wouwer, responsable sportif Lotto Soudal U23, m'a conseillé de choisir Topsport Vlaanderen-Baloise parce que cette équipe me donnerait le temps nécessaire afin de progresser. Cela s'est avéré être le bon choix", a expliqué Campenaerts. "Quand Lotto Soudal a montré de l'intérêt, je n'ai pas hésité longtemps. Je suis heureux de pouvoir à nouveau rouler dans mon propre pays en tant que coureur belge, même si je suis très reconnaissant pour la période au sein de LottoNL-Jumbo. Chez Lotto Soudal, je rencontrerai aussi quelques visages familiers comme Tiesj Benoot avec qui j'ai roulé chez les U23." "Maintenant, je veux gagner des contre-la-montre pour Lotto Soudal et obtenir de beaux résultats dans des épreuves à étapes comme le BinckBanck Tour, le Tour de Belgique et le Tour de Grande-Bretagne." (Belga)