"J'ai reconnu la première étape déjà plusieurs fois et je l'ai encore fait aujourd'hui. Je n'habite pas loin. En plus, j'ai beaucoup apprécié les classiques flamandes auxquelles j'ai participé. J'avais vraiment hâte d'y être. Les classiques ont bien fonctionné pour moi et maintenant je veux continuer dans cette voie-là. C'est important pour moi de me montrer demain dans ma région", a délcaré Victor Campenaerts. Bien que l'étape d'ouverture sera son objectif principal lors de cette course par étapes, Campenaerts pourra aussi viser la victoire lors du contre-la-montre à Knokke-Heist. "La concurrence est très forte. Je pense que c'est la liste de départ la plus solide de ces dernières années pour cette course. On verra comment ça se passera à Maarkedal. Le contre-la-montre ? Si j'ai été bon dans les classiques flamandes et que j'ai gagné au Giro, c'est parce que je me suis entraîné pour cela. Je vais donc porter moins d'intérêt sur le contre-la-montre. Remco Evenepoel sera un des grands favoris mais j'espère quand même décrocher une belle place dans le contre-la-montre. L'étape à Hamoir sera aussi difficile, mais je m'attends à ce que le peloton soit plus étiré dans la première étape. Je suis très motivé pour ce Baloise Belgium Tour. Je vais aborder cette course au jour le jour, mais je vais tout donner", a conclu Campenaerts. (Belga)

"J'ai reconnu la première étape déjà plusieurs fois et je l'ai encore fait aujourd'hui. Je n'habite pas loin. En plus, j'ai beaucoup apprécié les classiques flamandes auxquelles j'ai participé. J'avais vraiment hâte d'y être. Les classiques ont bien fonctionné pour moi et maintenant je veux continuer dans cette voie-là. C'est important pour moi de me montrer demain dans ma région", a délcaré Victor Campenaerts. Bien que l'étape d'ouverture sera son objectif principal lors de cette course par étapes, Campenaerts pourra aussi viser la victoire lors du contre-la-montre à Knokke-Heist. "La concurrence est très forte. Je pense que c'est la liste de départ la plus solide de ces dernières années pour cette course. On verra comment ça se passera à Maarkedal. Le contre-la-montre ? Si j'ai été bon dans les classiques flamandes et que j'ai gagné au Giro, c'est parce que je me suis entraîné pour cela. Je vais donc porter moins d'intérêt sur le contre-la-montre. Remco Evenepoel sera un des grands favoris mais j'espère quand même décrocher une belle place dans le contre-la-montre. L'étape à Hamoir sera aussi difficile, mais je m'attends à ce que le peloton soit plus étiré dans la première étape. Je suis très motivé pour ce Baloise Belgium Tour. Je vais aborder cette course au jour le jour, mais je vais tout donner", a conclu Campenaerts. (Belga)