Ce dernier, néo-pro à 19 ans à peine, a fait forte impression dans la finale assurant seul la tête de la course dans les derniers 15 kilomètres. Il a conservé son maillot bleu de leader du général. Il devance désormais Campenaerts de 53 secondes et Wellens de 1:58. Le quatuor Campenaerts, Kron, Quinten Hermans (Telenet Fidea Lions) et Gianni Marchand (Cibel) a animé la course. Il n'a été rejoint, sur l'impulsion des équipiers d'Evenepoel et une attaque de Wellens, qu'à un peu plus de 16 kilomètres de l'arrivée dans la côte de la Roche aux Faucons avant le "Kilomètre en Or". Rejoint par Evenepoel, Campenaerts et Kron, Wellens a cédé ensuite et seuls Campenaerts et Kron ont réussi à s'accrocher à la roue d'Evenepoel jusqu'à l'arrivée. Dimanche, la 5e et ultime étape longue de 158,4 km entre Tongres et Beringen semble destinée aux sprinters. Sauf accident, Evenepoel devrait devenir le successeur de Jens Keukeleire vainqueur de ce Baloise Belgium Tour tant en 2017 qu'en 2018. (Belga)