La 2e place s'est jouée entre les Ethiopiens Lemi Berhanu (2h10:36), vainqueur en 2016, et Jemal Yimer (2h10:37) qui ont terminé dans cet ordre. La Kenyane Diana Kipyogei s'est imposée chez les femmes en 2h24:45. Ses compatriotes Edna Kiplagat (2h25:09), lauréate en 2017, et Mary Ngugi (2h25:20) ont complété le podium. Plus ancien marathon annuel du calendrier, couru pour la première fois en 1897, le marathon de Boston n'avait pas été organisé depuis le 15 avril 2019, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la pandémie de Covid-19. Lors de la précédente édition, le Kenyan Lawrence Cherono (2h07:57) et l'Ethiopienne Worknesh Degefa (2h23:31) s'étaient montrés les meilleurs. Les records de l'épreuve appartiennent au Kenyan Geoffrey Mutai (2h03:02 en 2011) et à l'Ethiopienne Buzunesh Deba (2h19:59 en 2014). (Belga)

La 2e place s'est jouée entre les Ethiopiens Lemi Berhanu (2h10:36), vainqueur en 2016, et Jemal Yimer (2h10:37) qui ont terminé dans cet ordre. La Kenyane Diana Kipyogei s'est imposée chez les femmes en 2h24:45. Ses compatriotes Edna Kiplagat (2h25:09), lauréate en 2017, et Mary Ngugi (2h25:20) ont complété le podium. Plus ancien marathon annuel du calendrier, couru pour la première fois en 1897, le marathon de Boston n'avait pas été organisé depuis le 15 avril 2019, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la pandémie de Covid-19. Lors de la précédente édition, le Kenyan Lawrence Cherono (2h07:57) et l'Ethiopienne Worknesh Degefa (2h23:31) s'étaient montrés les meilleurs. Les records de l'épreuve appartiennent au Kenyan Geoffrey Mutai (2h03:02 en 2011) et à l'Ethiopienne Buzunesh Deba (2h19:59 en 2014). (Belga)