Le parcours a dû être modifié en raison d'un glissement de terrain. Vingt-cinq coureurs se sont rapidement échappés du peloton. Quatre d'entre eux sont ensuite sortis de ce gros groupe: le Letton Toms Skujins (Trek Segafredo), vainqueur l'an dernier, le Français Nicolas Edet (Cofidis) ainsi que les Espagnols Peio Goikoetxea (Euskadi) et Oscar Pelegri (sélection espagnole). Ils ont été rejoints par l'Italien Simone Petilli (UAE Team Emirates) et les Espagnols Luis Angel Maté (Cofidis), Sergio Samitier et Ibai Azurmendi (Euskadi). Finalement, dans l'ascension du Coll de Puig Maior, un nouveau quatuor s'est formé: Skujins, Edet, Samitier et Petilli. Ce groupe a été repris à 25 km de l'arrivée. Buchmann a alors tenté sa chance en solitaire. Malgré plusieurs contre-attaques, l'Allemand de 26 ans a bien résisté. Il s'est imposé en solitaire pour s'offrir la deuxième victoire de sa carrière après le championnat national sur route en 2015. Wellens a suivi à 16 secondes du vainqueur. Mollema a pris la troisième place à 19 secondes. Jürgen Roelandts (Movistar) a franchi la ligne en huitième position, 41 secondes après le vainqueur. Le jeune Bjorg Lambrecht (Lotto Soudal), 21 ans, est 11e à 51 secondes. Aussi appelée "Semaine de Majorque", le Challenge de Majorque est composé de quatre "trophées" indépendants. Les coureurs peuvent participer à toutes les courses ou à seulement certaines d'entre elles. La prochaine épreuve, le Trofeo de Tramuntana, se disputera samedi entre Soller et Deia (140 km). Tim Wellens en est le double tenant du titre. Jeudi, l'Espagnol Jesus Herrada (Movistar) avait remporté le Trofeo Ses Salines-Campos-Porreres-Felanitx. (Belga)

Le parcours a dû être modifié en raison d'un glissement de terrain. Vingt-cinq coureurs se sont rapidement échappés du peloton. Quatre d'entre eux sont ensuite sortis de ce gros groupe: le Letton Toms Skujins (Trek Segafredo), vainqueur l'an dernier, le Français Nicolas Edet (Cofidis) ainsi que les Espagnols Peio Goikoetxea (Euskadi) et Oscar Pelegri (sélection espagnole). Ils ont été rejoints par l'Italien Simone Petilli (UAE Team Emirates) et les Espagnols Luis Angel Maté (Cofidis), Sergio Samitier et Ibai Azurmendi (Euskadi). Finalement, dans l'ascension du Coll de Puig Maior, un nouveau quatuor s'est formé: Skujins, Edet, Samitier et Petilli. Ce groupe a été repris à 25 km de l'arrivée. Buchmann a alors tenté sa chance en solitaire. Malgré plusieurs contre-attaques, l'Allemand de 26 ans a bien résisté. Il s'est imposé en solitaire pour s'offrir la deuxième victoire de sa carrière après le championnat national sur route en 2015. Wellens a suivi à 16 secondes du vainqueur. Mollema a pris la troisième place à 19 secondes. Jürgen Roelandts (Movistar) a franchi la ligne en huitième position, 41 secondes après le vainqueur. Le jeune Bjorg Lambrecht (Lotto Soudal), 21 ans, est 11e à 51 secondes. Aussi appelée "Semaine de Majorque", le Challenge de Majorque est composé de quatre "trophées" indépendants. Les coureurs peuvent participer à toutes les courses ou à seulement certaines d'entre elles. La prochaine épreuve, le Trofeo de Tramuntana, se disputera samedi entre Soller et Deia (140 km). Tim Wellens en est le double tenant du titre. Jeudi, l'Espagnol Jesus Herrada (Movistar) avait remporté le Trofeo Ses Salines-Campos-Porreres-Felanitx. (Belga)