Pour sa 4e victoire en carrière, le champion d'Océanie du contre-la-montre cette année et champion de son pays de l'épreuve chronométrée l'an dernier, 31 ans, a devancé l'Espagnol Eduard Prades (Caja Rural Seguros RGA) 2e à 1:46. et l'Italien Filippo Baroncini (Trek-Segafredo), 3e. Premier Belge, Gianni Marchand (Tarteletto Isorex) a pris la 8e place devant son équipier Lennert Teugels, 9e. Spécialiste de la piste (champion du monde de l'omnium en 2013 notamment et en bronze en poursuite par équipes aux JO de Londres en 2012), Aaron Gate endosse le premier maillot de leader avant une deuxième étape qui conduira les coureurs de Marousi à Itea sur 165km jeudi. Cette 17e édition du Tour de Grèce se poursuit jusqu'à dimanche avec une arrivée prévue à Ioannina. Absent du calendrier depuis 2012, le Tour de Grèce revient au menu des coureurs dix ans après. Deux formations Belges sont au départ avec Bingoal Pauwels Sauces Wallonie-Bruxelles et Tarteletto - Isorex. (Belga)

Pour sa 4e victoire en carrière, le champion d'Océanie du contre-la-montre cette année et champion de son pays de l'épreuve chronométrée l'an dernier, 31 ans, a devancé l'Espagnol Eduard Prades (Caja Rural Seguros RGA) 2e à 1:46. et l'Italien Filippo Baroncini (Trek-Segafredo), 3e. Premier Belge, Gianni Marchand (Tarteletto Isorex) a pris la 8e place devant son équipier Lennert Teugels, 9e. Spécialiste de la piste (champion du monde de l'omnium en 2013 notamment et en bronze en poursuite par équipes aux JO de Londres en 2012), Aaron Gate endosse le premier maillot de leader avant une deuxième étape qui conduira les coureurs de Marousi à Itea sur 165km jeudi. Cette 17e édition du Tour de Grèce se poursuit jusqu'à dimanche avec une arrivée prévue à Ioannina. Absent du calendrier depuis 2012, le Tour de Grèce revient au menu des coureurs dix ans après. Deux formations Belges sont au départ avec Bingoal Pauwels Sauces Wallonie-Bruxelles et Tarteletto - Isorex. (Belga)