L'athlète manque ainsi sa troisième opportunité de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été. Soufiane Bouchikhi avait couru le 21 mars à Dresde en 2h12:39., restant sous le minimum olympique (2h11:30). En décembre, Bouchikhi avait tenté de réussir le temps qualificatif lors du marathon de Valence. Parti très fort, sur les bases de 2h06, il n'avait pas atteint l'arrivée. Dimanche, Bouchikhi a tenu sur les bases fixées jusqu'au 30e km, passant là en 1h32:59., assez loin de la tête de course, rapporte la DH-Les Sports dimanche. C'est peu après qu'il a abandonné. Erikciprono Kiptuani s'est imposé en 2h05:47. sur l'aéroport de Sienne devant l'Ethiopien Abdifufa Nigassa (2h05:57.) et le Marocain Othmane Elgoumri (2h06:18.) Bashir Abdi et Koen Naert sont qualifiés pour les JO sur le marathon, tout comme Hanne Verbruggen chez les dames, et un 3e ticket peut être délivré pour un marathonien belge. (Belga)

L'athlète manque ainsi sa troisième opportunité de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été. Soufiane Bouchikhi avait couru le 21 mars à Dresde en 2h12:39., restant sous le minimum olympique (2h11:30). En décembre, Bouchikhi avait tenté de réussir le temps qualificatif lors du marathon de Valence. Parti très fort, sur les bases de 2h06, il n'avait pas atteint l'arrivée. Dimanche, Bouchikhi a tenu sur les bases fixées jusqu'au 30e km, passant là en 1h32:59., assez loin de la tête de course, rapporte la DH-Les Sports dimanche. C'est peu après qu'il a abandonné. Erikciprono Kiptuani s'est imposé en 2h05:47. sur l'aéroport de Sienne devant l'Ethiopien Abdifufa Nigassa (2h05:57.) et le Marocain Othmane Elgoumri (2h06:18.) Bashir Abdi et Koen Naert sont qualifiés pour les JO sur le marathon, tout comme Hanne Verbruggen chez les dames, et un 3e ticket peut être délivré pour un marathonien belge. (Belga)