La course, très animée dans sa seconde moitié, a été véritablement lancée dans le second passage du mont Kemmel, au km 201, et son passage à 28,4%. Cancellara a attaqué en tête du peloton, suivi par Sagan mais aussi Vanmarcke, Greg Van Avermaet (BMC) et l'Italien Matteo Trentin (Etixx-Quick Step). Les deux hommes forts Sagan et Cancellara ont poursuivi dans la descente si bien que seul Vanmarcke a réussi à s'accrocher et à rejoindre ensuite le Russe Vyacheslav Kuznetsov (Katusha) parti seul une petite dizaine de kilomètres plus tôt. Le quatuor a creusé progressivement l'écart malgré un groupe d'une vingtaine de coureurs emmené par pas moins de cinq Etixx-Quick Step: Tom Boonen, Zdenek Stybar, Trentin, Niki Terpstra et Stijn Vandenbergh alors qu'un sixième, le sprinter colombien Fernando Gaviria, se ménageait. Une magnifique poursuite, sur les longues lignes droites avec vent de côté, anima la fin d'épreuve. L'écart monta à 35 secondes à 20 km du but et se stabilisa. Il était de 42 secondes à 13 km, 33 secondes à 9 km, 46 secondes à l'entrée de Menin à 7 km de la banderole d'arrivée. Les chasseurs s'avouèrent battus laissant les échappés préparer le sprint. (Belga)

La course, très animée dans sa seconde moitié, a été véritablement lancée dans le second passage du mont Kemmel, au km 201, et son passage à 28,4%. Cancellara a attaqué en tête du peloton, suivi par Sagan mais aussi Vanmarcke, Greg Van Avermaet (BMC) et l'Italien Matteo Trentin (Etixx-Quick Step). Les deux hommes forts Sagan et Cancellara ont poursuivi dans la descente si bien que seul Vanmarcke a réussi à s'accrocher et à rejoindre ensuite le Russe Vyacheslav Kuznetsov (Katusha) parti seul une petite dizaine de kilomètres plus tôt. Le quatuor a creusé progressivement l'écart malgré un groupe d'une vingtaine de coureurs emmené par pas moins de cinq Etixx-Quick Step: Tom Boonen, Zdenek Stybar, Trentin, Niki Terpstra et Stijn Vandenbergh alors qu'un sixième, le sprinter colombien Fernando Gaviria, se ménageait. Une magnifique poursuite, sur les longues lignes droites avec vent de côté, anima la fin d'épreuve. L'écart monta à 35 secondes à 20 km du but et se stabilisa. Il était de 42 secondes à 13 km, 33 secondes à 9 km, 46 secondes à l'entrée de Menin à 7 km de la banderole d'arrivée. Les chasseurs s'avouèrent battus laissant les échappés préparer le sprint. (Belga)