Marquez, le jeune frère du quintuple champion du monde en MotoGP Marc Marquez, avait déjà remporté la précédente course au Mans, qui était sa première victoire depuis 2017. A 23 ans, il s'agit de sa cinquième victoire dans cette catégorie où il court depuis 2015. "C'était plus facile qu'au Mans", a-t-il souligné. "Quand j'ai vu que Tom (Lüthi) commençait à avoir des difficultés, je suis passé et ensuite j'ai fait le trou. Il faut maintenant rester sur cette voie." Luca Marini est lui le demi-frère de Valentino Rossi, septuple champion du monde dans la catégorie reine. "J'espère pouvoir maintenant me battre pour la victoire pendant toutes les courses car je sais que je peux le faire", a-t-il déclaré. Il est actuellement sixième au championnat du monde. L'Italien Luca Baldassari, quatrième dimanche au Mugello, conserve la tête du championnat du monde avec 88 points devant Marquez (86). Le Suisse Thomas Lüthi a terminé troisième et se trouve à la même place au championnat du monde avec 84 points. A 32 ans, il est le doyen du plateau Moto2 et a décidé cette année de redescendre d'un échelon après une saison ratée en MotoGP l'an dernier au cours de laquelle il n'a marqué aucun point. L'Allemand Marcel Schrotter, parti en pole position, a rapidement perdu des places et n'a pu faire mieux que huitième. Il conserve néanmoins sa cinquième place au classement provisoire du championnat. A noter que les machines fabriquées par le constructeur allemand Kalex ont pris les six premières places de la course. Les Moto2 sont toutes équipées depuis cette année du moteur trois cylindres du constructeur britannique Triumph. Prochaine manche dans deux semaines à Barcelone. (Belga)