La rencontre est prévue à 21h00 à Leigh dont le stade peut accueillir 12.000 spectateurs. Les Scandinaves ont terminé en tête de leur groupe avec 7 points sur 9 grâce à des victoires sur la Suisse (2-1) et le Portugal (5-0, à Leigh déjà) après un partage en ouverture face aux Pays-Bas, champions d'Europe en titre (1-1). Les Suédoises ont eu l'avantage à l'average par rapport aux Néerlandaises (+6/+4) pour aborder la Belgique, 19e au ranking FIFA, en quarts de finale. La Suède avait remporté la première édition de l'Euro en 1984 disputant ensuite dix autres phases finales pour échouer en finale à trois reprises en 1987, 1995 et 2001. Les Pays-Bas avaient mis fin à son parcours en quarts de finale lors du précédent Euro, en 2017. La Suède est un habitué des podiums finissant 3e de la Coupe du monde en France en 2019 et, donc, 2e des JO de Tokyo l'an dernier, battue aux tirs au but en finale par le Canada. Avec 232 caps, Caroline Seger, la capitaine suédoise, est le fer de lance de son équipe. A 37 ans, la milieu de terrain du FC Rosengard dispute son 5e Euro et est avec Hedvig Lidahl, 39 ans, la plus expérimentée de la sélection de Peter Gerhardsson, 62 ans, en poste depuis 2017. Cela fait bien longtemps que la Suède et la Belgique n'ont plus joué l'une contre l'autre. Leur dernière confrontation remonte à 2011. Le vainqueur de ce duel jouera en demi-finales le 26 juillet à Sheffield contre le gagnant du quart de finale entre l'Angleterre et l'Espagne. (Belga)

La rencontre est prévue à 21h00 à Leigh dont le stade peut accueillir 12.000 spectateurs. Les Scandinaves ont terminé en tête de leur groupe avec 7 points sur 9 grâce à des victoires sur la Suisse (2-1) et le Portugal (5-0, à Leigh déjà) après un partage en ouverture face aux Pays-Bas, champions d'Europe en titre (1-1). Les Suédoises ont eu l'avantage à l'average par rapport aux Néerlandaises (+6/+4) pour aborder la Belgique, 19e au ranking FIFA, en quarts de finale. La Suède avait remporté la première édition de l'Euro en 1984 disputant ensuite dix autres phases finales pour échouer en finale à trois reprises en 1987, 1995 et 2001. Les Pays-Bas avaient mis fin à son parcours en quarts de finale lors du précédent Euro, en 2017. La Suède est un habitué des podiums finissant 3e de la Coupe du monde en France en 2019 et, donc, 2e des JO de Tokyo l'an dernier, battue aux tirs au but en finale par le Canada. Avec 232 caps, Caroline Seger, la capitaine suédoise, est le fer de lance de son équipe. A 37 ans, la milieu de terrain du FC Rosengard dispute son 5e Euro et est avec Hedvig Lidahl, 39 ans, la plus expérimentée de la sélection de Peter Gerhardsson, 62 ans, en poste depuis 2017. Cela fait bien longtemps que la Suède et la Belgique n'ont plus joué l'une contre l'autre. Leur dernière confrontation remonte à 2011. Le vainqueur de ce duel jouera en demi-finales le 26 juillet à Sheffield contre le gagnant du quart de finale entre l'Angleterre et l'Espagne. (Belga)