Ces dernières semaines, la tension est montée d'un cran sur la piste entre les deux pilotes avec notamment un accrochage dimanche dernier au Grand Prix d'Arabie saoudite pour lequel Verstappen avait été sanctionné. Les deux pilotes ne souhaitent cependant pas que le titre se décide sur une collision ou une pénalité infligée par les commissaires de course. "Je n'y accorde simplement pas d'énergie. Je suis ici pour faire une belle course. On arrive sur une bonne lancée avec l'équipe", a confié Hamilton. "La voiture est super. Ils (Red Bull, ndlr.) ont gagné ici l'an dernier, donc ils vont sans doute encore être solides ce week-end. Mais je pense qu'on a chassé derrière eux toute l'année, qu'on a gagné beaucoup de terrain et qu'on peut aussi être fort ce week-end." "Je pense qu'il y a déjà eu cette année des choses controversées mais c'est comme ça, on ne peut pas vraiment changer les choses", a enchaîné Verstappen. "Je crois qu'il faut se concentrer sur le positif ce week-end et on veut juste de l'action en piste. Clairement, des deux côtés, on veut gagner et ça devrait se décider là-dessus, pas sur des décisions controversées." À égalité de points avant ce dernier Grand Prix de la saison, Verstappen et Hamilton peuvent chacun écrire l'histoire à leur manière. Le Néerlandais pourrait remporter le premier titre mondial de sa carrière tandis que le Britannique pourrait devenir le pilote le plus titré de l'histoire avec un huitième sacre. "En tant qu'équipe, nous sommes en terre inconnue", a assuré Hamilton. "Et, avec l'année qu'on a eue, je suis sûr que beaucoup n'imaginaient pas qu'on serait si proche à la fin. C'est le fruit d'un incroyable travail d'équipe en piste et à l'usine. J'en suis reconnaissant. Je me souviens aussi de ce que c'est de se battre pour son premier titre, je suis passé par ces expériences et l'ascenseur émotionnel que cela représente." "À la fin de l'année dernière, je n'avais pas beaucoup d'espoir d'être dans cette position au terme de cette saison, à me battre pour un titre", a ajouté Verstappen, né à Hasselt. "Mais, dès le début, on a été très compétitif. On a eu de bons résultats, un peu de malchance aussi, mais, dans l'ensemble, on peut être fier des efforts fournis par l'équipe et de jouer le titre ici." Après 1974, c'est la deuxième fois dans l'histoire de la F1 que deux pilotes sont à égalité de points avant le dernier Grand Prix. Si Verstappen et Hamilton sont toujours à égalité après ce dernier Grand Prix, le Néerlandais sera sacré car il a remporté plus de Grand Prix (9) qu'Hamilton (8). (Belga)

Ces dernières semaines, la tension est montée d'un cran sur la piste entre les deux pilotes avec notamment un accrochage dimanche dernier au Grand Prix d'Arabie saoudite pour lequel Verstappen avait été sanctionné. Les deux pilotes ne souhaitent cependant pas que le titre se décide sur une collision ou une pénalité infligée par les commissaires de course. "Je n'y accorde simplement pas d'énergie. Je suis ici pour faire une belle course. On arrive sur une bonne lancée avec l'équipe", a confié Hamilton. "La voiture est super. Ils (Red Bull, ndlr.) ont gagné ici l'an dernier, donc ils vont sans doute encore être solides ce week-end. Mais je pense qu'on a chassé derrière eux toute l'année, qu'on a gagné beaucoup de terrain et qu'on peut aussi être fort ce week-end." "Je pense qu'il y a déjà eu cette année des choses controversées mais c'est comme ça, on ne peut pas vraiment changer les choses", a enchaîné Verstappen. "Je crois qu'il faut se concentrer sur le positif ce week-end et on veut juste de l'action en piste. Clairement, des deux côtés, on veut gagner et ça devrait se décider là-dessus, pas sur des décisions controversées." À égalité de points avant ce dernier Grand Prix de la saison, Verstappen et Hamilton peuvent chacun écrire l'histoire à leur manière. Le Néerlandais pourrait remporter le premier titre mondial de sa carrière tandis que le Britannique pourrait devenir le pilote le plus titré de l'histoire avec un huitième sacre. "En tant qu'équipe, nous sommes en terre inconnue", a assuré Hamilton. "Et, avec l'année qu'on a eue, je suis sûr que beaucoup n'imaginaient pas qu'on serait si proche à la fin. C'est le fruit d'un incroyable travail d'équipe en piste et à l'usine. J'en suis reconnaissant. Je me souviens aussi de ce que c'est de se battre pour son premier titre, je suis passé par ces expériences et l'ascenseur émotionnel que cela représente." "À la fin de l'année dernière, je n'avais pas beaucoup d'espoir d'être dans cette position au terme de cette saison, à me battre pour un titre", a ajouté Verstappen, né à Hasselt. "Mais, dès le début, on a été très compétitif. On a eu de bons résultats, un peu de malchance aussi, mais, dans l'ensemble, on peut être fier des efforts fournis par l'équipe et de jouer le titre ici." Après 1974, c'est la deuxième fois dans l'histoire de la F1 que deux pilotes sont à égalité de points avant le dernier Grand Prix. Si Verstappen et Hamilton sont toujours à égalité après ce dernier Grand Prix, le Néerlandais sera sacré car il a remporté plus de Grand Prix (9) qu'Hamilton (8). (Belga)