"Il est venu s'excuser", a expliqué Vettel. "C'était clairement de sa faute. Il a freiné trop tard, je n'ai pas compris son action. Il restait encore quinze tours, il était plus rapide. Je m'attendais à ce qu'il revienne et je n'aurais pas résisté. Max lui-même a jeté en l'air une place sur le podium, je le lui ai dit." Verstappen était déjà parti à la faute quelques tours plus tôt lors d'une tentative de dépassement sur Lewis Hamilton. "J'ai ruiné ma course moi-même", regrettait le Néerlandais. "J'aurais pu obtenir un meilleur résultat, mais je ne peux plus changer cela. J'ai voulu aller trop vite. Pour l'instant, les choses ne se passent pas trop bien, c'est à moi à changer cela lors des prochaines courses." Alors que la stratégie Red Bull de rappeler ses deux pilotes au stand pour un changement de pneus pendant que la Safety Car était en piste s'est avérée payante, Verstappen a gaspillé ses chances de podium par deux man?uvres hasardeuses. "Avec Hamilton, je suis sorti de la piste, mais il y avait trop de granulats de caoutchouc, raison pour laquelle j'ai perdu le contrôle de la voiture. C'était dommage, mais tout était encore jouable. Par la suite, j'ai vu que Vettel avait du mal avec ses pneus. J'ai essayé de freiner tard au virage. J'ai bloqué mes roues arrières et je l'ai touché. C'est bien entendu de ma faute. Ce n'est pas ce que je voulais, mais c'est malheureusement arrivé." Verstappen a-t-il été trop impatient? "Après coup, c'est toujours facile à dire. Mais dans cette situation, j'aurais pu encore attendre." (Belga)

"Il est venu s'excuser", a expliqué Vettel. "C'était clairement de sa faute. Il a freiné trop tard, je n'ai pas compris son action. Il restait encore quinze tours, il était plus rapide. Je m'attendais à ce qu'il revienne et je n'aurais pas résisté. Max lui-même a jeté en l'air une place sur le podium, je le lui ai dit." Verstappen était déjà parti à la faute quelques tours plus tôt lors d'une tentative de dépassement sur Lewis Hamilton. "J'ai ruiné ma course moi-même", regrettait le Néerlandais. "J'aurais pu obtenir un meilleur résultat, mais je ne peux plus changer cela. J'ai voulu aller trop vite. Pour l'instant, les choses ne se passent pas trop bien, c'est à moi à changer cela lors des prochaines courses." Alors que la stratégie Red Bull de rappeler ses deux pilotes au stand pour un changement de pneus pendant que la Safety Car était en piste s'est avérée payante, Verstappen a gaspillé ses chances de podium par deux man?uvres hasardeuses. "Avec Hamilton, je suis sorti de la piste, mais il y avait trop de granulats de caoutchouc, raison pour laquelle j'ai perdu le contrôle de la voiture. C'était dommage, mais tout était encore jouable. Par la suite, j'ai vu que Vettel avait du mal avec ses pneus. J'ai essayé de freiner tard au virage. J'ai bloqué mes roues arrières et je l'ai touché. C'est bien entendu de ma faute. Ce n'est pas ce que je voulais, mais c'est malheureusement arrivé." Verstappen a-t-il été trop impatient? "Après coup, c'est toujours facile à dire. Mais dans cette situation, j'aurais pu encore attendre." (Belga)