Quel est l'avenir de Fred Rutten?

MICHAEL VERSCHUEREN : (Rires) Écoutez, nous venons d'entamer une mission. Si nous obtenons des résultats, nous poursuivrons notre route ensemble. Quel résultat nous satisferait-il ? Une deuxième place avec un mauvais football est OK. Si nous sommes troisièmes avec un football brillant, nous prolongerons sans doute notre collaboration. Nous ne serions pas contents avec une quatrième place et un bon jeu.

La direction ne considère donc pas Rutten comme un intérimaire? On raconte que vous savez depuis longtemps que son contrat à durée indéterminée prendra fin en même temps que la saison.

VERSCHUEREN : Son sort n'est pas scellé! Il nous a qualifiés pour les PO1 et nous lui avons confié la mission de remporter un prix. Il est trop tôt pour dire que c'est terminé. Nous le ne faisons pas. No way.

Rutten tourne autour du pot chaque fois qu'on l'interroge sur son avenir. Il pourrait pourtant dire : je veux rester à Anderlecht ?

VERSCHUEREN : Pourquoi tout le monde veut-il savoir à l'avance quelle décision nous prendrons ? Je vais répondre comme Fred : attendons l'issue de la saison.

Si vous avez un projet commun pour le club, vous ne devez pas vous laisser influencer par le résultat.

VERSCHUEREN : Le résultat est toujours déterminant. Quelle que soit la force du projet. Aucun entraîneur ne survivrait des années à Anderlecht sans prix. C'est aussi valable pour moi. Je n'y suis que depuis novembre et je suis encore dans une phase intermédiaire mais si j'échoue l'année prochaine...

Rutten était loin d'être premier choix.

VERSCHUEREN : Il figurait sur la liste de candidats que nous avions établie. Nous n'avons pas fait de classement des candidats-entraîneurs. Nous avons parcouru cette liste et nous avons pensé que deux d'entre eux ne seraient pas mal (Frank De Boer et Phillip Cocu, ndlr). Nous nous sommes ensuite tournés vers Rutten mais ça ne veut pas dire qu'il était moins valable que les autres.

Par Thomas Bricmont et Alain Eliasy

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Michael Verschueren