La Ville de Bruxelles n'est pas en faveur d'une finale de la Croky cup entre l'Antwerp et le club de Bruges avec du public si elle se déroulait le 1 ou 2 août. "C'est impensable dans le situation actuelle", indique-t-on du côté du cabinet de l'échevin des Sports Benoit Hellings (Ecolo-Groen).

Het Nieuwsblad écrivait jeudi soir que la Ville de Bruxelles interdirait une finale avec public. L'échevin des Sports nuance, en indiquant que vu la situation actuelle, la finale ne pourrait pas se tenir avec public le 1 ou le 2 août, puisque les événements de masse sont interdits jusqu'au 31 août, à cause de l'épidémie de coronavirus.

On ne parle pas encore d'une finale à huis-clos. "Nous attendons encore l'invitation de l'Union belge pour discuter de l'organisation de la finale", ajoute Els Wauters, porte-parole de l'échevin.

La deadline pour les compétitions fixée par l'UEFA est le 3 août.

La Ville de Bruxelles n'est pas en faveur d'une finale de la Croky cup entre l'Antwerp et le club de Bruges avec du public si elle se déroulait le 1 ou 2 août. "C'est impensable dans le situation actuelle", indique-t-on du côté du cabinet de l'échevin des Sports Benoit Hellings (Ecolo-Groen).Het Nieuwsblad écrivait jeudi soir que la Ville de Bruxelles interdirait une finale avec public. L'échevin des Sports nuance, en indiquant que vu la situation actuelle, la finale ne pourrait pas se tenir avec public le 1 ou le 2 août, puisque les événements de masse sont interdits jusqu'au 31 août, à cause de l'épidémie de coronavirus. On ne parle pas encore d'une finale à huis-clos. "Nous attendons encore l'invitation de l'Union belge pour discuter de l'organisation de la finale", ajoute Els Wauters, porte-parole de l'échevin. La deadline pour les compétitions fixée par l'UEFA est le 3 août.