La Fédération autrichienne de ski (ÖSV) a annoncé vendredi dans l'après-midi une conférence de presse prévue mercredi soir à Salzbourg à partir de 20h15 intitulée "Rétrospectives, aperçu et perspectives" avec le skieur d'Annaberg, en direct sur la télévision publique autrichienne ORF. Selon le Kronen Zeitung et Kurier, deux des principaux journaux autrichiens, Hirscher, considéré comme l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur skieur de tous les temps, doit y annoncer la fin de sa carrière. "Le grand Marcel Hirscher avance vers la retraite", titre ainsi le Kronen sur son site internet, avec en une deux mots "Merci Marcel". Même son de cloche du côté du Kurier avec une une de son site internet consacrée au skieur et le titre: "Retraite: Marcel Hirscher s'arrête". A 30 ans, Hirscher a tout gagné, à commencer par le classement général de la Coupe du monde à huit reprises, ce que personne n'a réalisé avant lui (le Luxembourgeois Marc Girardelli s'était arrêté à cinq, l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll à six). A cela, il faut ajouter deux titres de champion olympique (slalom et combiné alpin) en 2018 à Pyeongchang (Corée du Sud), cinq titres de champion du monde (trois en slalom, un en combiné alpin et un en slalom géant) et six petits globes (Coupe du monde de la spécialité) de slalom et autant en slalom géant. Dans sa carrière, il a remporté 67 courses de Coupe du monde, échouant à quelques unités de la marque du Suédois Ingemar Stenmark (86), la référence absolue pour l'instant. Il avait entretenu le suspense tout l'été sur la suite qu'il comptait donner à sa carrière, assurant encore fin juillet qu'il n'avait pas pris sa décision. La conférence de presse promise le 6 août avait alors été repoussée "pour la fin de l'été". (Belga)