Le club d'Al Jazira a confirmé le licenciement de Franky Vercauteren jeudi lors d'une conférence de presse au cours de laquelle a été présenté le successeur de l'ancien Diable Rouge, le Brésilien Caio Junior, engagé jusqu'à la fin de la saison. Hugo Broos, adjoint de Vercauteren, et le préparateur physique Bart Caubergh ont également été limogés.

En apprenant la nouvelle, Vercauteren ne fut pas totalement surpris. "Sur le coup, j'étais marqué. Mais cela faisait plusieurs jours que je sentais venir ce moment", a-t-il déclaré dans la Dernière Heure de ce vendredi. "Cela fait en effet un certain temps qu'une forme de tension persistait et avec mon expérience du milieu du football, je ne doutais plus que tout cela finirait par une rupture. Elle est simplement tombée un peu plus vite que je ne l'aurais imaginé..."

Vercauteren, sacré champion de Belgique la saison dernière avec Genk, avait démissionné en août dernier du club limbourgeois pour rejoindre Abou Dhabi.

Selon la presse locale, le courant ne passait plus entre Vercauteren et le groupe des joueurs, qui ont réclamé le départ du Belge dont ils n'appréciaient pas la tactique.

Les résultats d'Al Jazira depuis l'arrivée de Vercauteren, élu entraîneur de l'année en Belgique, ne sont pas spécialement mauvais. Le club, champion en titre des Emirats Arabes Unis, est 3e du championnat, à 7 points du leader Al Ain. Al Jazira a en outre débuté mercredi par une victoire 2-4 contre les Ouzbeks de Nasaf Qarshi son parcours en Ligue des champions d'Asie.

"Nous ne changeons pas souvent d'entraîneur en cours de saison, mais nous n'avions pas le choix", a déclaré Hamad Al Suwaidi, un des dirigeants d'Al Jazira, au journal Sport 360°. "Vercauteren est un bon entraîneur, mais ne cela ne collait plus avec les joueurs. Nous avons tenté une réconciliation, mais cela n'a pas marché. Nous avons donc dû changer quelque chose. Cela fait quelque semaines que nous cherchons un successeur".

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le club d'Al Jazira a confirmé le licenciement de Franky Vercauteren jeudi lors d'une conférence de presse au cours de laquelle a été présenté le successeur de l'ancien Diable Rouge, le Brésilien Caio Junior, engagé jusqu'à la fin de la saison. Hugo Broos, adjoint de Vercauteren, et le préparateur physique Bart Caubergh ont également été limogés. En apprenant la nouvelle, Vercauteren ne fut pas totalement surpris. "Sur le coup, j'étais marqué. Mais cela faisait plusieurs jours que je sentais venir ce moment", a-t-il déclaré dans la Dernière Heure de ce vendredi. "Cela fait en effet un certain temps qu'une forme de tension persistait et avec mon expérience du milieu du football, je ne doutais plus que tout cela finirait par une rupture. Elle est simplement tombée un peu plus vite que je ne l'aurais imaginé..." Vercauteren, sacré champion de Belgique la saison dernière avec Genk, avait démissionné en août dernier du club limbourgeois pour rejoindre Abou Dhabi. Selon la presse locale, le courant ne passait plus entre Vercauteren et le groupe des joueurs, qui ont réclamé le départ du Belge dont ils n'appréciaient pas la tactique. Les résultats d'Al Jazira depuis l'arrivée de Vercauteren, élu entraîneur de l'année en Belgique, ne sont pas spécialement mauvais. Le club, champion en titre des Emirats Arabes Unis, est 3e du championnat, à 7 points du leader Al Ain. Al Jazira a en outre débuté mercredi par une victoire 2-4 contre les Ouzbeks de Nasaf Qarshi son parcours en Ligue des champions d'Asie. "Nous ne changeons pas souvent d'entraîneur en cours de saison, mais nous n'avions pas le choix", a déclaré Hamad Al Suwaidi, un des dirigeants d'Al Jazira, au journal Sport 360°. "Vercauteren est un bon entraîneur, mais ne cela ne collait plus avec les joueurs. Nous avons tenté une réconciliation, mais cela n'a pas marché. Nous avons donc dû changer quelque chose. Cela fait quelque semaines que nous cherchons un successeur". Sportfootmagazine.be, avec Belga