"Gagner est toujours chouette", a-t-elle confié après sa victoire 7-5, 6-2. "Nous avons souvent eu de grandes bagarres l'une contre l'autre", a-t-elle confié. "Elle (Flipkens, ndlr) est une joueuse toujours difficile à man?uvrer, super talentueuse. Elle est imprévisible. Vous pensez avoir l'ascendant dans le point et puis, elle vous sort un coup de nulle part qui change tout. Ma tactique était simple : faire plus de choses qui fonctionnent bien et moins de choses qui ne réussissent pas", sourit-elle. Il s'agit du 54e match gagné à Melbourne par Venus Williams, qui est la sixième joueuse de l'histoire à s'aligner à plus de 40 ans à l'Open d'Australie. Finaliste en 2003 et 2017, battue chaque fois par sa s?ur cadette Serena, l'ancienne N.1 mondiale affrontera désormais au deuxième tour l'Italienne Sara Errani. "Est-ce que vous auriez votre âge à l'esprit si vous jouiez un match de tennis professionnel ?" a-t-telle poursuivi. "Sans doute pas. Donc, voilà, sourit-elle. "Je ne sais pas ce que je voudrais que les gens retiennent de mon parcours. Pour ma part, j'essaie simplement de m'améliorer chaque jour. Je pense que peu importe ce qui arrive dans la vie, il faut toujours garder la tête haute et se donner à 100% dans ce que l'on fait. C'est quelque chose dont je peux être fière." (Belga)

"Gagner est toujours chouette", a-t-elle confié après sa victoire 7-5, 6-2. "Nous avons souvent eu de grandes bagarres l'une contre l'autre", a-t-elle confié. "Elle (Flipkens, ndlr) est une joueuse toujours difficile à man?uvrer, super talentueuse. Elle est imprévisible. Vous pensez avoir l'ascendant dans le point et puis, elle vous sort un coup de nulle part qui change tout. Ma tactique était simple : faire plus de choses qui fonctionnent bien et moins de choses qui ne réussissent pas", sourit-elle. Il s'agit du 54e match gagné à Melbourne par Venus Williams, qui est la sixième joueuse de l'histoire à s'aligner à plus de 40 ans à l'Open d'Australie. Finaliste en 2003 et 2017, battue chaque fois par sa s?ur cadette Serena, l'ancienne N.1 mondiale affrontera désormais au deuxième tour l'Italienne Sara Errani. "Est-ce que vous auriez votre âge à l'esprit si vous jouiez un match de tennis professionnel ?" a-t-telle poursuivi. "Sans doute pas. Donc, voilà, sourit-elle. "Je ne sais pas ce que je voudrais que les gens retiennent de mon parcours. Pour ma part, j'essaie simplement de m'améliorer chaque jour. Je pense que peu importe ce qui arrive dans la vie, il faut toujours garder la tête haute et se donner à 100% dans ce que l'on fait. C'est quelque chose dont je peux être fière." (Belga)