Thomson (Hugo Boss), qui domine l'épreuve depuis plusieurs jours malgré une avarie à l'un des foils de son monocoque, a franchi la longitude du premier grand cap de la course jeudi à 16h04 (15h04 GMT). Le précédent record pour cette première portion de course avait été établi il y a quatre ans par le Français Armel Le Cléac'h en 22 j 23 h et 46 min. Thomson, 42 ans, participe à son 4e Vendée Globe (3e en 2012, abandons en 2008 et 2004). Il avait clairement indiqué avant le départ qu'il voulait devenir le premier étranger à remporter le Vendée Globe, chasse gardée des skippers français depuis la première édition en 1989. Le 15 novembre, le Britannique avait déjà franchi l'équateur en établissant un temps record de 9 j 07 h et 03 minutes depuis le départ, donné le 6. 29 skippers avaient pris le départ de ce 8e Vendée Globe. Ils ne sont cependant que 27 à être encore en course, après les abandons de deux Français, Vincent Riou, le vainqueur de la 5e édition en 2005, et Bertrand de Broc. (Belga)

Thomson (Hugo Boss), qui domine l'épreuve depuis plusieurs jours malgré une avarie à l'un des foils de son monocoque, a franchi la longitude du premier grand cap de la course jeudi à 16h04 (15h04 GMT). Le précédent record pour cette première portion de course avait été établi il y a quatre ans par le Français Armel Le Cléac'h en 22 j 23 h et 46 min. Thomson, 42 ans, participe à son 4e Vendée Globe (3e en 2012, abandons en 2008 et 2004). Il avait clairement indiqué avant le départ qu'il voulait devenir le premier étranger à remporter le Vendée Globe, chasse gardée des skippers français depuis la première édition en 1989. Le 15 novembre, le Britannique avait déjà franchi l'équateur en établissant un temps record de 9 j 07 h et 03 minutes depuis le départ, donné le 6. 29 skippers avaient pris le départ de ce 8e Vendée Globe. Ils ne sont cependant que 27 à être encore en course, après les abandons de deux Français, Vincent Riou, le vainqueur de la 5e édition en 2005, et Bertrand de Broc. (Belga)