Et finalement, cette finale a été plus serrée que prévu même si les Côtiers se sont imposés trois victoires à une face aux Renards. "On a montré sur quatre matches qu'on pouvait rivaliser et ce qu'on a réussi à faire avec notre budget est incroyable. Maintenant, ça risque d'être difficile de garder les joueurs la saison prochaine, mais on va faire le maximum." Le coach montois reconnaissait également la supériorité des Ostendais qui ont enlevé un dixième titre de champion de Belgique consécutif. "Ostende est une bonne équipe, avec de très bons joueurs et des internationaux belges. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'ils ont fait, mais on a prouvé qu'on pouvait rivaliser avec eux. La différence, c'est la profondeur du banc des Ostendais. Ils ont plus de qualité, plus d'expérience et ils ont construit une équipe pour être champion, pas pour jouer le Top 4, contrairement à nous. Et quand on voit ce que Dusan Djordjevic fait pour cette équipe, j'ai beaucoup de respect pour lui. Mais je le répète: je suis fier de mes joueurs et je pense qu'on mérite aussi un peu plus de respect pour ce que nous avons réalisé cette saison", a conclu le mentor bosnien de Mons-Hainaut. (Belga)

Et finalement, cette finale a été plus serrée que prévu même si les Côtiers se sont imposés trois victoires à une face aux Renards. "On a montré sur quatre matches qu'on pouvait rivaliser et ce qu'on a réussi à faire avec notre budget est incroyable. Maintenant, ça risque d'être difficile de garder les joueurs la saison prochaine, mais on va faire le maximum." Le coach montois reconnaissait également la supériorité des Ostendais qui ont enlevé un dixième titre de champion de Belgique consécutif. "Ostende est une bonne équipe, avec de très bons joueurs et des internationaux belges. J'ai beaucoup de respect pour ce qu'ils ont fait, mais on a prouvé qu'on pouvait rivaliser avec eux. La différence, c'est la profondeur du banc des Ostendais. Ils ont plus de qualité, plus d'expérience et ils ont construit une équipe pour être champion, pas pour jouer le Top 4, contrairement à nous. Et quand on voit ce que Dusan Djordjevic fait pour cette équipe, j'ai beaucoup de respect pour lui. Mais je le répète: je suis fier de mes joueurs et je pense qu'on mérite aussi un peu plus de respect pour ce que nous avons réalisé cette saison", a conclu le mentor bosnien de Mons-Hainaut. (Belga)