Hein Vanhaezebrouck ne veut en aucun cas sous-estimer son adversaire croate, le Dinamo Zagreb. "Quel que soit l'adversaire, c'est toujours compliqué d'évoluer sur la scène européenne", a confié l'entraîneur des Mauves et Blancs mercredi après-midi. "Le Dinamo a de l'expérience en Europe. C'est l'Anderlecht croate. Ce sera probablement l'adversaire le plus sérieux de notre groupe. Mais on joue à domicile, face à nos supporters et il faudra accrocher un résultat". Une victoire qui, selon Hein Vanhaezebrouck, devra d'abord se construire offensivement. "En marquant rapidement dans la rencontre, on mettra une certaine pression sur nos adversaires. C'est urgent de retrouver le chemin des filets afin que la confiance revienne. Il nous faut ce petit déclic, ce coup de chance pour relancer la machine", a-t-il ajouté avant d'aborder le 'cas Nany Dimata', muet depuis le 17 août dernier face à Mouscron lors de la 4e journée de championnat. "Nany est encore jeune. Il a évolué en Allemagne et ça signifie qu'il a du talent. Mais il faut l'encadrer et le soutenir. Je suis convaincu de ses capacités", a encore ajouté l'entraîneur de la maison mauve. Enfin, Vanhaezebrouck a également commenté le rendement actuel de son attaquant croate Ivan Santini. "Il aura une motivation supplémentaire à l'idée d'affronter une équipe croate. Il n'est pas le seul à devoir se montrer décisif face aux cages adverses. D'autres joueurs peuvent nous aider à marquer. Une chose est sûre, on jouera vers l'avant face au Dinamo Zagreb jeudi soir". (Belga)