Est-ce la saison du Standard ?

C'est trop tôt pour le dire. Il n'a pas une équipe de format mondial qui pulvérise des adversaires mais il est complet et possède un large noyau. Le Standard peut plier des matches difficiles grâce aux qualités dont il dispose en attaque mais aussi parce que ses médians abattent un travail énorme et que sa défense est solide. Il y a là Ciman, qui ne m'a jamais paru aussi fort. Ajoutons-y Kanu, très discipliné, qui commet moins de fautes et signe peut-être sa meilleure saison. Van Damme, très consistant à l'arrière gauche. Opare, ultra rapide, le meilleur arrière droit du Standard depuis des années. Le Standard a de tout. Pourtant, grâce au recrutement de Mboyo, Genk est peut-être le meilleur. Jusqu'à présent, il est le seul à avoir balayé le Standard. Il a enlevé la Coupe et est allé loin en Coupe d'Europe la saison passée. Maintenant, il a engagé le meilleur avant de Belgique.

Est-il meilleur qu'Aleksandar Mitrovic ?

Anderlecht estime Mitrovic meilleur mais j'attends de voir. Mitrovic possède un énorme potentiel et il l'a affiché d'emblée: costaud, il a le sens du but, il lit bien le jeu et a du caractère. Ceci dit, il doit encore prouver qu'il est le meilleur tandis que Mboyo l'a déjà fait.

Que pensez-vous de Guy Luzon, votre jeune collègue israélien ?

Il se comporte en joueur le long de la ligne. Il fait la fête avec ses gars, poitrine contre poitrine... J'ai l'impression qu'il exerce sur ses joueurs la même autorité qu'un footballeur qui a rang de leader.

Quelle impression vous fait son style de jeu ?

Très organisé, avec peu de risques. Il mise sur les qualités de ses avants et sur la solide organisation qu'il a mise en place : un 4-4-2 clair, avec deux quatuors en ligne. Mais je me demande ce qu'il fera s'il est mené contre une équipe plus forte qu'Ostende : il devra prendre des risques. Je suis curieux de voir s'il en est capable.

Deux collègues ont été limogés avant même le mois d'octobre : Enzo Scifo à Mons et Juan Carlos Garrido au Club Bruges. À l'arrivée de ce dernier en Belgique, il y a dix mois, vous avez fait remarquer qu'il n'avait travaillé qu'à Villarreal.

Ce choix m'a surpris car je pars du principe que le club belge qui possède les fonds les plus importants va opter pour un entraîneur chevronné. Il vient d'engager le bon, Michel Preud'homme. Celui-ci a déjà surmonté pas mal de tempêtes, il a travaillé dans plusieurs championnats et a démontré ses qualités. Je trouve que si on enrôle un entraîneur étranger, il doit être meilleur que ceux qui sont disponibles en Belgique.

Par Christian Vandenabeele

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Hein Vanhaezebrouck dans votre Sport/Foot Magazine

Est-ce la saison du Standard ?C'est trop tôt pour le dire. Il n'a pas une équipe de format mondial qui pulvérise des adversaires mais il est complet et possède un large noyau. Le Standard peut plier des matches difficiles grâce aux qualités dont il dispose en attaque mais aussi parce que ses médians abattent un travail énorme et que sa défense est solide. Il y a là Ciman, qui ne m'a jamais paru aussi fort. Ajoutons-y Kanu, très discipliné, qui commet moins de fautes et signe peut-être sa meilleure saison. Van Damme, très consistant à l'arrière gauche. Opare, ultra rapide, le meilleur arrière droit du Standard depuis des années. Le Standard a de tout. Pourtant, grâce au recrutement de Mboyo, Genk est peut-être le meilleur. Jusqu'à présent, il est le seul à avoir balayé le Standard. Il a enlevé la Coupe et est allé loin en Coupe d'Europe la saison passée. Maintenant, il a engagé le meilleur avant de Belgique.Est-il meilleur qu'Aleksandar Mitrovic ? Anderlecht estime Mitrovic meilleur mais j'attends de voir. Mitrovic possède un énorme potentiel et il l'a affiché d'emblée: costaud, il a le sens du but, il lit bien le jeu et a du caractère. Ceci dit, il doit encore prouver qu'il est le meilleur tandis que Mboyo l'a déjà fait.Que pensez-vous de Guy Luzon, votre jeune collègue israélien ?Il se comporte en joueur le long de la ligne. Il fait la fête avec ses gars, poitrine contre poitrine... J'ai l'impression qu'il exerce sur ses joueurs la même autorité qu'un footballeur qui a rang de leader.Quelle impression vous fait son style de jeu ?Très organisé, avec peu de risques. Il mise sur les qualités de ses avants et sur la solide organisation qu'il a mise en place : un 4-4-2 clair, avec deux quatuors en ligne. Mais je me demande ce qu'il fera s'il est mené contre une équipe plus forte qu'Ostende : il devra prendre des risques. Je suis curieux de voir s'il en est capable.Deux collègues ont été limogés avant même le mois d'octobre : Enzo Scifo à Mons et Juan Carlos Garrido au Club Bruges. À l'arrivée de ce dernier en Belgique, il y a dix mois, vous avez fait remarquer qu'il n'avait travaillé qu'à Villarreal.Ce choix m'a surpris car je pars du principe que le club belge qui possède les fonds les plus importants va opter pour un entraîneur chevronné. Il vient d'engager le bon, Michel Preud'homme. Celui-ci a déjà surmonté pas mal de tempêtes, il a travaillé dans plusieurs championnats et a démontré ses qualités. Je trouve que si on enrôle un entraîneur étranger, il doit être meilleur que ceux qui sont disponibles en Belgique.Par Christian VandenabeeleRetrouvez l'intégralité de l'interview de Hein Vanhaezebrouck dans votre Sport/Foot Magazine