"Ce sont deux rencontres très importantes", a confirmé l'entraîneur Hein Vanhaezebrouck mercredi en conférence de presse. "A l'issue de ce diptyque contre Fenerbahçe, la décision tombera si nous pouvons continuer en Europa League ou pas. Bien sûr, nous préférons commencer par une victoire. Avec un partage, rien n'est perdu, mais alors il faudra gagner en Turquie. Tu es donc presque obligé de gagner. Avec une défaite, ce serait probablement terminé."

Anderlecht n'a jamais perdu trois fois de suite en phase de groupes de l'Europa League. Les Mauve et Blanc n'ont aucune envie de voir leur campagne européenne être pratiquement terminée à la mi-octobre. En face, Fenerbahçe n'est pas en grande forme. L'équipe dirigée par Phillip Cocu n'a plus gagné en championnat depuis un mois et, après neuf journées, pointe en 15e position avec 9 points, un de plus que le premier relégable.

"C'est vrai qu'ils ont des difficultés en championnat, mais ici c'est l'Europe et pour l'instant ils ont fait mieux qu'Anderlecht (3 points). Dans ce groupe, trois équipes avaient l'objectif d'avancer au tour suivant, il y aura un déçu. On dirait que ce ne sera pas le Dinamo Zagreb (leader avec 6 points)."

Anderlecht sera privé d'Ognjen Vranjes, suspendu après son rouge reçu contre le Dinamo Zagreb. Landry Dimata est très incertain. L'international espoirs s'est blessé aux ischio-jambiers contre le Cercle Bruges, dimanche, en championnat, et n'avait toujours pas repris l'entraînement mercredi. Vanhaezebrouck n'a pas voulu donner d'indication concernant son attaquant.

Alexis Saelemaekers pour lui effectuer ses débuts dans la compétition. L'international espoirs était blessé lors de deux premières journées.

"Il faudra rester concentrés"

Après un 0 sur 6, Anderlecht n'a plus le droit à l'erreur contre Fenerbahçe lors de la troisième journée du groupe D de l'Europa League. "Nous avons pris un mauvais départ avec ces deux défaites contre le Spartak Trnava et le Dinamo Zagreb", a indiqué le gardien Thomas Didillon.

"Contre Fenerbahçe, ce seront deux rencontres intéressantes. Il s'agira de rester concentrés, car il y a aura probablement beaucoup de supporters visiteurs (comme pour le match contre le Dinamo Zagreb, ndlr). Tu dois rester focalisé sur le match."

Le Français, 22 ans, arrivé durant l'été en provenance de Metz, a déjà disputé 13 rencontres avec les Mauve et Blanc. Par deux fois seulement, il a réussi à préserver le zéro au marquoir. Ce qui n'empêche pas de considérer son transfert comme une excellente affaire. "Le plus important, c'est bien sûr de jouer des matchs et gagner. Les statistiques ont leur valeur, mais elles ne doivent pas être exagérées. Il est bien sûr plus facile de gagner des matchs si tu n'encaisses pas", a conclu le gardien.