La joueuse belge de 25 ans, 3e tête de série, a bien débuté la rencontre en prenant le service de la s?ur jumelle de Karolina Pliskova (WTA 2) à deux reprises pour s'emparer de la première manche (6-3). Alors qu'elle n'avait jamais dû sauver de balle de break dans la première manche, la Grimbergeoise de 25 ans en a écarté deux en tout début du second set avant de faire 2-0 sur un nouveau jeu à rallonge. Alors qu'elle menait 5-2, la Belge a quelque peu paniqué au moment de conclure, voyant son adversaire revenir à 5-5. Mais la Belge a remporté la rencontre sur sa troisième balle de match sur une faute au filet de son adversaire (7-5). Van Uytvanck aura compilé 34 coups gagnants pour 14 fautes directes. Elle défiera en finale la Roumaine Sorana Cirstea (WTA 96/N.8), qui a éliminé Ysaline Bonaventure (WTA 123) au 2e tour. Vendredi, Cirstea n'a pas été inquiétée par l'Ukrainienne Katarina Zavatska (WTA 142), s'imposant sur le score de 6-0, 6-3 en 74 minutes de jeu. La Roumaine de 29 ans disputera la 4e finale de sa carrière, elle qui avait décroché son seul et unique titre à Tashkent en 2008. Elle s'est inclinée en finale à Budapest (2007) et à Toronto (2013). La N.2 belge compte quatre titres WTA à son palmarès dont deux à Budapest où elle est la double tenante du titre. Elle avait ouvert son compteur à Taïwan en 2013 avant de remporter le tournoi de Québec en 2017. Début août, elle s'était inclinée en finale à Karlsruhe, rendez-vous WTA 125 . Le parcours d'Alison Van Uytvanck permettra à la N.2 belge d'intégrer à nouveau le top-50 au prochain classement WTA. (Belga)