"Ce que je pense du come-back de Kim ? Surprenant !", a-t-elle confié à Belga depuis le Japon. "Personne parmi nous ne l'avait vu venir, ni moi, ni les autres joueuses ou coaches belges, je crois. J'ai vraiment été ébahie au moment où j'ai appris l'annonce. En soi, c'est quelque chose de tout nouveau pour le tennis belge. C'est une grande championne. Elle a été N.1 mondiale. Elle a gagné trois ou quatre tournois du Grand Chelem (ndlr: quatre). Les attentes seront évidemment élevées, mais elle a de bonnes frappes", sourit-elle. Alison Van Uytvanck se montre d'ailleurs optimiste sur les chances de réussite de Kim Clijsters. Et ce, malgré l'âge - la Limbourgeoise a aujourd'hui 36 ans - et la longue absence du circuit, son dernier match officiel remontant à l'US Open 2012. "Elle ne jouait peut-être plus, mais elle a tout de même continué régulièrement à taper la balle. Elle a notamment participé aux tournois des Légendes et a son académie. En matière de jeu et de frappe de balle, je ne doute pas qu'elle puisse revenir au sommet. La grande question sera de voir si son corps tiendra le coup. Mais si elle parvient à demeurer fit, j'en attends tout de même beaucoup", a-t-elle conclu. (Belga)