"Ali et Greet ont renoncé à participer cette semaine au tournoi sur terre battue de Prague pour privilégier l'entraînement sur surface dure et se préparer à l'aventure américaine", a-t-il confié. "Elles ont donc choisi de participer à l'US Open, avec comme premier étape, le tournoi de Cincinnati (NdlR : à New York à partir du 21 août). Elles s'envoleront pour les États-Unis ce week-end". Alison Van Uytvanck et Greet Minnen ont longtemps hésité à faire le voyage en raison de la situation sanitaire peu réjouissante aux États-Unis et le risque de devoir se mettre quarantaine à leur retour. Mais elles ont donc franchi le pas. "Je sais qu'à New York, les choses se sont améliorées et que beaucoup de mesures ont été prises, mais je me pose tout de même encore des questions", avait d'ailleurs expliqué la N.2 belge la semaine dernière à Palerme. Pour Greet Minnen, il s'agira aussi d'une toute première participation à l'US Open, vu qu'il n'y aura pas de tableau qualificatif cette année. Une participation qui, au passage, est assurée de lui rapporter 61.000 dollars, le prize-money 2020 établi à Flushing Meadows pour une présence au premier tour. (Belga)

"Ali et Greet ont renoncé à participer cette semaine au tournoi sur terre battue de Prague pour privilégier l'entraînement sur surface dure et se préparer à l'aventure américaine", a-t-il confié. "Elles ont donc choisi de participer à l'US Open, avec comme premier étape, le tournoi de Cincinnati (NdlR : à New York à partir du 21 août). Elles s'envoleront pour les États-Unis ce week-end". Alison Van Uytvanck et Greet Minnen ont longtemps hésité à faire le voyage en raison de la situation sanitaire peu réjouissante aux États-Unis et le risque de devoir se mettre quarantaine à leur retour. Mais elles ont donc franchi le pas. "Je sais qu'à New York, les choses se sont améliorées et que beaucoup de mesures ont été prises, mais je me pose tout de même encore des questions", avait d'ailleurs expliqué la N.2 belge la semaine dernière à Palerme. Pour Greet Minnen, il s'agira aussi d'une toute première participation à l'US Open, vu qu'il n'y aura pas de tableau qualificatif cette année. Une participation qui, au passage, est assurée de lui rapporter 61.000 dollars, le prize-money 2020 établi à Flushing Meadows pour une présence au premier tour. (Belga)