"C'était un match difficile. Je trouve qu'elle a joué à un très haut niveau", a expliqué Alison Van Uytvanck. "Elle a bien servi, bien retourné et de ce fait, elle me mettait beaucoup de pression. Avec un peu de chance, j'aurais pu mener 2-0, car les premiers jeux avaient été très serrés, mais je me suis bien reprise après l'interruption en raison de la pluie et le premier set fut très équilibré. Mais bon, elle était forte". Alison Van Uytvanck avoue qu'elle y a cru un moment, à 4-4 et 0-15, alors qu'elle avait effacé un déficit de 3-0. Mais la qualité du tennis et l'expérience de Garbine Muguruza ont fait la différence. "Je trouvais que je jouais plutôt bien et qu'elle n'avait pas l'air si bien dans son élément que cela", a ajouté la numéro 2 belge. "Mais c'est une joueuse du top. Et ces filles peuvent soudainement hausser leur niveau pour faire la différence. Ce n'est pas pour rien qu'elle figure dans le Top 10 mondial et qu'elle a déjà remporté des tournois du Grand Chelem. Je sentais littéralement le couteau sous la gorge. Du coup, je devais forcer, ce qui a entraîné des fautes. Elle était simplement la meilleure aujourd'hui". (Belga)

"C'était un match difficile. Je trouve qu'elle a joué à un très haut niveau", a expliqué Alison Van Uytvanck. "Elle a bien servi, bien retourné et de ce fait, elle me mettait beaucoup de pression. Avec un peu de chance, j'aurais pu mener 2-0, car les premiers jeux avaient été très serrés, mais je me suis bien reprise après l'interruption en raison de la pluie et le premier set fut très équilibré. Mais bon, elle était forte". Alison Van Uytvanck avoue qu'elle y a cru un moment, à 4-4 et 0-15, alors qu'elle avait effacé un déficit de 3-0. Mais la qualité du tennis et l'expérience de Garbine Muguruza ont fait la différence. "Je trouvais que je jouais plutôt bien et qu'elle n'avait pas l'air si bien dans son élément que cela", a ajouté la numéro 2 belge. "Mais c'est une joueuse du top. Et ces filles peuvent soudainement hausser leur niveau pour faire la différence. Ce n'est pas pour rien qu'elle figure dans le Top 10 mondial et qu'elle a déjà remporté des tournois du Grand Chelem. Je sentais littéralement le couteau sous la gorge. Du coup, je devais forcer, ce qui a entraîné des fautes. Elle était simplement la meilleure aujourd'hui". (Belga)