Après deux mois et demi d'absence, Charline Van Snick, 30 ans, 6e mondiale en -52kg, a effectué en effet sa rentrée en compétition. Exemptée du premier tour, la Liégeoise y a été battue dès son entrée en lice, au second tour, par la Russe Alesya Kuznetsova (IJF 51), 29 ans, au Golden Score. Charline Van Snick avait porté une attaque très tôt pour mener dans ce combat, mais elle aura connu des difficultés, écopant de deux shido's (pénalités) alors que Kuznetsova parvenait à rétablir l'égalité. En prolongation, la Belge a reçu une troisième pénalité après 1 minute 11, synonyme d'ippon et d'élimination. La Liégeoise s'était sérieusement blessée à la cheville lors du tournoi du Grand Chelem de Tel Aviv le 18 février, mais n'avait pas dû se faire opérer. Elle avait cependant manqué notamment les championnats d'Europe à Lisbonne il y a quinze jours. En moins 48kg, Anne-Sophie Jura (IJF 43) a surpris l'Espagnole Laura Martinez Abelenda, 12e mondiale, au premier tour, mais a chuté ensuite contre la Russe Kristina Bulgakova, 23 ans, 94e au classement IJF. En-52kg, Ambeur Ryheul, 22 ans, 40e mondiale a battu d'abord la Russe Anastasia Polikarpova (IJF 49) avan de tomber au deuxième tour contre la numéro 2 mondiale, la Japonaise Uta Abe, 20 ans, double championne du monde (2018, 2019). Amber Ryheul a bien résisté, mais a écopé de trois pénalités, synonyme d'ippon et d'élimination. En -57kg, Mina Libeer (IJF 43), 23 ans, a été liminé d'entrée par la Russe Yulia Kazarina (IJF 134). En -60kg, Jorre Verstraeten, 23 ans, 14e mondial, a écarté facilement au premier tour le Kowetien Omar Althufairi (IJF 110). Au deuxième tour, contre le Russe Ayub Bliev (IJF 104), le Louvaniste a été battu au Golden Score. Jorre Verstraeten avait décroché, lui, sa première médaille d'or dans un Grand Chelem à Antalya le 1er avril. Exemptés tous les deux du premier tour en -66kg, Kenneth Van Gansbeke (IJF 34), 31 ans, a été battu au golden score par le Brésilien, 12e mondial, Daniel Cargnin, champion panaméricain. Mené, Van Gansbeke a bien cru à l'ippon à mi-combat, mais corrigé après vision de la vidéo. Sanctionné pour mettre trop de temps à exécuter ses mouvements, Van Gansbeke a écopé de son troisième shido après 1:27. en prolongation, synonyme d'élimination. Jeroen Casse (-73kg) et Sami Chouchi (-81kg), jeudi, ainsi que Sophie Berger (-78), vendredi, doivent encore monter sur les tatamis à Kazan. Mathias Casse (-81kg) et Toma Nikiforov (-100kg), champion d'Europe et Mathias Casse (-81kg), vice-champion d'Europe à Lisbonne le mois dernier, n'ont pas fait le déplacement. Le prochain grand rendez-vous avant les Jeux Olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août) est prévu à Budapest du 6 au 13 juin avec les championnats du monde. (Belga)

Après deux mois et demi d'absence, Charline Van Snick, 30 ans, 6e mondiale en -52kg, a effectué en effet sa rentrée en compétition. Exemptée du premier tour, la Liégeoise y a été battue dès son entrée en lice, au second tour, par la Russe Alesya Kuznetsova (IJF 51), 29 ans, au Golden Score. Charline Van Snick avait porté une attaque très tôt pour mener dans ce combat, mais elle aura connu des difficultés, écopant de deux shido's (pénalités) alors que Kuznetsova parvenait à rétablir l'égalité. En prolongation, la Belge a reçu une troisième pénalité après 1 minute 11, synonyme d'ippon et d'élimination. La Liégeoise s'était sérieusement blessée à la cheville lors du tournoi du Grand Chelem de Tel Aviv le 18 février, mais n'avait pas dû se faire opérer. Elle avait cependant manqué notamment les championnats d'Europe à Lisbonne il y a quinze jours. En moins 48kg, Anne-Sophie Jura (IJF 43) a surpris l'Espagnole Laura Martinez Abelenda, 12e mondiale, au premier tour, mais a chuté ensuite contre la Russe Kristina Bulgakova, 23 ans, 94e au classement IJF. En-52kg, Ambeur Ryheul, 22 ans, 40e mondiale a battu d'abord la Russe Anastasia Polikarpova (IJF 49) avan de tomber au deuxième tour contre la numéro 2 mondiale, la Japonaise Uta Abe, 20 ans, double championne du monde (2018, 2019). Amber Ryheul a bien résisté, mais a écopé de trois pénalités, synonyme d'ippon et d'élimination. En -57kg, Mina Libeer (IJF 43), 23 ans, a été liminé d'entrée par la Russe Yulia Kazarina (IJF 134). En -60kg, Jorre Verstraeten, 23 ans, 14e mondial, a écarté facilement au premier tour le Kowetien Omar Althufairi (IJF 110). Au deuxième tour, contre le Russe Ayub Bliev (IJF 104), le Louvaniste a été battu au Golden Score. Jorre Verstraeten avait décroché, lui, sa première médaille d'or dans un Grand Chelem à Antalya le 1er avril. Exemptés tous les deux du premier tour en -66kg, Kenneth Van Gansbeke (IJF 34), 31 ans, a été battu au golden score par le Brésilien, 12e mondial, Daniel Cargnin, champion panaméricain. Mené, Van Gansbeke a bien cru à l'ippon à mi-combat, mais corrigé après vision de la vidéo. Sanctionné pour mettre trop de temps à exécuter ses mouvements, Van Gansbeke a écopé de son troisième shido après 1:27. en prolongation, synonyme d'élimination. Jeroen Casse (-73kg) et Sami Chouchi (-81kg), jeudi, ainsi que Sophie Berger (-78), vendredi, doivent encore monter sur les tatamis à Kazan. Mathias Casse (-81kg) et Toma Nikiforov (-100kg), champion d'Europe et Mathias Casse (-81kg), vice-champion d'Europe à Lisbonne le mois dernier, n'ont pas fait le déplacement. Le prochain grand rendez-vous avant les Jeux Olympiques de Tokyo (du 23 juillet au 8 août) est prévu à Budapest du 6 au 13 juin avec les championnats du monde. (Belga)