"J'ai joué hier (dimanche) mon dernier match comme professionnel. Je crois que le moment d'arrêter le football est venu pour moi : j'ai atteint mes limites physiques. Mais cet adieu ne pouvait survenir à un meilleur moment pour moi, dans cette euphorie à Malaga", a déclaré Van Nistelrooy, entré en cours de jeu d'un Malaga-Sporting Gijon (1-0), dimanche, qui donné au club andalou un billet pour la Ligue des Champions la saison prochaine.

"Cette année encore, je m'étais fixé des objectifs avec Malaga, mais j'ai constaté que personnellement je ne pouvais plus les accomplir. Depuis février-mars, c'était ainsi à peu près clair pour moi que je prendrais ma retraite à la fin de cette saison", a encore expliqué devant la presse le grand chasseur de buts.

Si la dernière saison de Van Nistelrooy à Malaga, où il était arrivé l'été dernier en provenance de Hambourg, n'a pas été étincelante, le grand attaquant n'ayant jamais réussi à obtenir une place de titulaire, sa carrière aura en revanche marqué les esprits.

Meilleur buteur dans trois championnats

Avant-centre prolifique passé par certains grands d'Europe comme Manchester United ou le Real Madrid, il aura réussi l'exploit d'être sacré meilleur buteur dans trois pays différents (Pays-Bas, Angleterre et Espagne).

Il figure toujours, avec 60 buts, comme deuxième meilleur buteur de la Ligue des Champions derrière son ex-coéquipier du Real Madrid, l'Espagnol Raul (71 réalisations).

Dans sa conférence de presse d'adieu, il est justement revenu en quelques mots sur sa période au Real : "C'est une étape de ma carrière dont je suis très fier. J'ai eu l'occasion de jouer avec une grande équipe, dans un grand club", a déclaré celui que le public madrilène avait alors surnommé "Van Gol".

Interrogé sur le moment qui l'avait le plus marqué dans sa carrière, Van Nistelrooy, champion des Pays-Bas avec le PSV Eindhoven, d'Angleterre avec Manchester United ou encore d'Espagne avec le Real Madrid, a préféré évoquer la toute récente qualification pour la Ligue des Champions de son dernier club, Malaga. "Le plus récent est toujours le meilleur. Pour moi, cette année aura été un succès absolu. Je prends cette qualification presque comme un titre", a-t-il conclu.

Avec cette retraite, "Van Gol" prend aussi congé de la sélection néerlandaise. Son palmarès en club est brillant, mais le succès l'aura cependant toujours fui avec la sélection Oranje : 70 capes, aucun titre.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"J'ai joué hier (dimanche) mon dernier match comme professionnel. Je crois que le moment d'arrêter le football est venu pour moi : j'ai atteint mes limites physiques. Mais cet adieu ne pouvait survenir à un meilleur moment pour moi, dans cette euphorie à Malaga", a déclaré Van Nistelrooy, entré en cours de jeu d'un Malaga-Sporting Gijon (1-0), dimanche, qui donné au club andalou un billet pour la Ligue des Champions la saison prochaine. "Cette année encore, je m'étais fixé des objectifs avec Malaga, mais j'ai constaté que personnellement je ne pouvais plus les accomplir. Depuis février-mars, c'était ainsi à peu près clair pour moi que je prendrais ma retraite à la fin de cette saison", a encore expliqué devant la presse le grand chasseur de buts. Si la dernière saison de Van Nistelrooy à Malaga, où il était arrivé l'été dernier en provenance de Hambourg, n'a pas été étincelante, le grand attaquant n'ayant jamais réussi à obtenir une place de titulaire, sa carrière aura en revanche marqué les esprits. Meilleur buteur dans trois championnats Avant-centre prolifique passé par certains grands d'Europe comme Manchester United ou le Real Madrid, il aura réussi l'exploit d'être sacré meilleur buteur dans trois pays différents (Pays-Bas, Angleterre et Espagne). Il figure toujours, avec 60 buts, comme deuxième meilleur buteur de la Ligue des Champions derrière son ex-coéquipier du Real Madrid, l'Espagnol Raul (71 réalisations). Dans sa conférence de presse d'adieu, il est justement revenu en quelques mots sur sa période au Real : "C'est une étape de ma carrière dont je suis très fier. J'ai eu l'occasion de jouer avec une grande équipe, dans un grand club", a déclaré celui que le public madrilène avait alors surnommé "Van Gol". Interrogé sur le moment qui l'avait le plus marqué dans sa carrière, Van Nistelrooy, champion des Pays-Bas avec le PSV Eindhoven, d'Angleterre avec Manchester United ou encore d'Espagne avec le Real Madrid, a préféré évoquer la toute récente qualification pour la Ligue des Champions de son dernier club, Malaga. "Le plus récent est toujours le meilleur. Pour moi, cette année aura été un succès absolu. Je prends cette qualification presque comme un titre", a-t-il conclu. Avec cette retraite, "Van Gol" prend aussi congé de la sélection néerlandaise. Son palmarès en club est brillant, mais le succès l'aura cependant toujours fui avec la sélection Oranje : 70 capes, aucun titre. Sportfootmagazine.be, avec Belga