"Mais cela a fait vraiment mal", a reconnu le Néerlandais lors de l'interview flash après l'arrivée. "Je savais qu'un bon placement était la clé de la victoire. Ce ne fut pas facile, j'ai été enfermé à quelques reprises dans la côte finale et cela m'a coûté beaucoup d'énergie pour remonter les coureurs." "À la fin, j'ai pu lancer mon sprint. C'était vraiment dur, parce que les jambes étaient pleines de lactate, donc je suis très heureux de cette victoire. Ce n'est qu'à l'arrivée que j'ai su que j'avais gagné. Je savais qu'il allait être difficile de lâcher les sprinters, mais bien sûr, pour eux, une telle montée était également difficile. Ils avaient des jambes lourdes donc j'avais une bonne chance, mais cela a fait vraiment mal." "C'est incroyable de porter également le rose après le maillot jaune. Nous verrons ce que le contre-la-montre de demain va donner. Comme dans le Tour, il sera difficile de défendre ce maillot, mais je vais certainement essayer." (Belga)

"Mais cela a fait vraiment mal", a reconnu le Néerlandais lors de l'interview flash après l'arrivée. "Je savais qu'un bon placement était la clé de la victoire. Ce ne fut pas facile, j'ai été enfermé à quelques reprises dans la côte finale et cela m'a coûté beaucoup d'énergie pour remonter les coureurs." "À la fin, j'ai pu lancer mon sprint. C'était vraiment dur, parce que les jambes étaient pleines de lactate, donc je suis très heureux de cette victoire. Ce n'est qu'à l'arrivée que j'ai su que j'avais gagné. Je savais qu'il allait être difficile de lâcher les sprinters, mais bien sûr, pour eux, une telle montée était également difficile. Ils avaient des jambes lourdes donc j'avais une bonne chance, mais cela a fait vraiment mal." "C'est incroyable de porter également le rose après le maillot jaune. Nous verrons ce que le contre-la-montre de demain va donner. Comme dans le Tour, il sera difficile de défendre ce maillot, mais je vais certainement essayer." (Belga)