Mercredi soir, John van den Brom avait décidé de faire tourner son effectif et de donner leur chance aux habituels réservistes. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ceux-ci n'ont pas saisi l'opportunité face à Boussu-Dour. "J'avais demandé aux joueurs qu'ils se montrent sous leur meilleur jour, c'est tout l'inverse qui s'est produit", a expliqué le coach néerlandais à Sud Presse.

"Peu d'entre eux ont marqué des points et je suis déçu. Mes choix vont s'en retrouver simplifiés et je peux vous dire que plusieurs éléments vont devoir cravacher pour revenir dans le coup et recevoir une nouvelle chance."

Lors des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique, le 28 novembre, Anderlecht accueillera Malines.

Sportfootmagazine.be

Mercredi soir, John van den Brom avait décidé de faire tourner son effectif et de donner leur chance aux habituels réservistes. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ceux-ci n'ont pas saisi l'opportunité face à Boussu-Dour. "J'avais demandé aux joueurs qu'ils se montrent sous leur meilleur jour, c'est tout l'inverse qui s'est produit", a expliqué le coach néerlandais à Sud Presse. "Peu d'entre eux ont marqué des points et je suis déçu. Mes choix vont s'en retrouver simplifiés et je peux vous dire que plusieurs éléments vont devoir cravacher pour revenir dans le coup et recevoir une nouvelle chance." Lors des huitièmes de finale de la Coupe de Belgique, le 28 novembre, Anderlecht accueillera Malines. Sportfootmagazine.be