"Je suis très heureux de pouvoir être de nouveau au départ du Tour de Wallonie", a-t-il déclaré via son équipe. "Cela fait longtemps que je n'ai plus couru ici et j'ai de bons souvenirs. C'est toujours agréable de courir dans son propre pays, surtout pour une course à étapes. Cela n'arrive pas souvent dans une saison 'normale'." Vainqueur final en 2011 et 2013, Van Avermaet a également remporté cinq étapes sur le Tour de Wallonie. "J'espère que je vais encore pouvoir ajouter de bons souvenirs. Nous avons une équipe solide au départ mais il y aura de la concurrence, comme dans toutes les courses depuis la reprise. J'espère pouvoir faire bonne figure et prendre du rythme avant le Tour de France." Sur les routes wallonnes, le champion olympique en titre sera soutenu par Gijs Van Hoecke, Nathan Van Hooydonck, Guillaume Van Keirsbulck, l'Italien Matteo Trentin, le Tchèque Josef Cerny et l'Allemand Jonas Koch. (Belga)

"Je suis très heureux de pouvoir être de nouveau au départ du Tour de Wallonie", a-t-il déclaré via son équipe. "Cela fait longtemps que je n'ai plus couru ici et j'ai de bons souvenirs. C'est toujours agréable de courir dans son propre pays, surtout pour une course à étapes. Cela n'arrive pas souvent dans une saison 'normale'." Vainqueur final en 2011 et 2013, Van Avermaet a également remporté cinq étapes sur le Tour de Wallonie. "J'espère que je vais encore pouvoir ajouter de bons souvenirs. Nous avons une équipe solide au départ mais il y aura de la concurrence, comme dans toutes les courses depuis la reprise. J'espère pouvoir faire bonne figure et prendre du rythme avant le Tour de France." Sur les routes wallonnes, le champion olympique en titre sera soutenu par Gijs Van Hoecke, Nathan Van Hooydonck, Guillaume Van Keirsbulck, l'Italien Matteo Trentin, le Tchèque Josef Cerny et l'Allemand Jonas Koch. (Belga)