Greg Van Avermaet, qui cumule les récompenses ces derniers temps (Flandrien, Vélo de cristal, avant sans doute celle de sportif de l'année le 18 décembre), se déplace encore en béquilles, conséquence d'une fracture au dessus de la cheville gauche survenue lors d'une chute en VTT. Mercredi, il a repris l'entraînement sur rouleau et a nagé en piscine. De quoi le rendre optimiste pour la suite. "J'ai longtemps attendu cette grande victoire, et elle est venue avec cette médaille olympique", a confié le champion olympique de Rio. "Je n'avais pas imaginé son impact. Rien que toutes les cérémonies auxquelles je dois me rendre. C'est incroyable. Mais je reste ambitieux. Il y a encore beaucoup de classiques que je veux remporter, en premier lieu le Tour des Flandres et Paris-Roubaix et à plus long terme Liège-Bastogne-Liège." (Belga)

Greg Van Avermaet, qui cumule les récompenses ces derniers temps (Flandrien, Vélo de cristal, avant sans doute celle de sportif de l'année le 18 décembre), se déplace encore en béquilles, conséquence d'une fracture au dessus de la cheville gauche survenue lors d'une chute en VTT. Mercredi, il a repris l'entraînement sur rouleau et a nagé en piscine. De quoi le rendre optimiste pour la suite. "J'ai longtemps attendu cette grande victoire, et elle est venue avec cette médaille olympique", a confié le champion olympique de Rio. "Je n'avais pas imaginé son impact. Rien que toutes les cérémonies auxquelles je dois me rendre. C'est incroyable. Mais je reste ambitieux. Il y a encore beaucoup de classiques que je veux remporter, en premier lieu le Tour des Flandres et Paris-Roubaix et à plus long terme Liège-Bastogne-Liège." (Belga)