Wout van Aert a remporté quinze courses sur vingt-cinq, et fait figure de grandissime, voire de seul favori de la course au titre national. C'est surtout la manière dont il s'est imposé lors de sa plus récente victoire qui lui vaut de faire ainsi l'unanimité. Au GP Sven Nys on a en effet vu son dauphin franchir la ligne d'arrivée une minute après lui. Il avait littéralement assommé tous ses adversaires à Baal. Le leader de l'équipe Crelan-Vastgoedservice apparaît à la première place de tous les classements: Coupe du monde, Trophée bpost et Superprestige. On dit cependant de lui qu'il n'est pas un coureur de championnat et il a bien l'intention de démentir cette réputation avec l'aide d'un psychologue qui l'a mentalement préparé pour ce succès. Il ne risque plus un blocage au moindre incident comme cela s'était produit l'an dernier. Maintenant il y a quand même une course et surtout des adversaires qui ont également des ambitions. Tom Meeusen, Kevin Pauwels, Sven Nys et pourquoi pas le tenant du titre Klaas Vantornout qui a recouvré ses moyens juste à temps, par exemple... On s'attend par ailleurs chez les dames à un duel au couteau entre Sanne Cant qui vise un 10e titre et Ellen Van Loy, abonnée aux podiums ces dernières semaines. Eli Iserbyt (Telenet-Fidea Cycling Team) et ses équipiers Quinten Hermans et Thijs Aerts se méfieront de Daan Hoeyberghs (BKCP-Corendon) en Espoirs. "L'objectif est de garder le maillot dans nos rangs", a prévenu Iserbyt cette semaine. "Pas question de se tirer dans les pattes..." Jappe Jaspers, favori de la course juniore, devra notamment surveiller Seppe Rombouts, Florian Vermeersch et Alessio Dhoore. Enfin un premier titre semble promis à la juniore Femke van den Driessche. (Belga)

Wout van Aert a remporté quinze courses sur vingt-cinq, et fait figure de grandissime, voire de seul favori de la course au titre national. C'est surtout la manière dont il s'est imposé lors de sa plus récente victoire qui lui vaut de faire ainsi l'unanimité. Au GP Sven Nys on a en effet vu son dauphin franchir la ligne d'arrivée une minute après lui. Il avait littéralement assommé tous ses adversaires à Baal. Le leader de l'équipe Crelan-Vastgoedservice apparaît à la première place de tous les classements: Coupe du monde, Trophée bpost et Superprestige. On dit cependant de lui qu'il n'est pas un coureur de championnat et il a bien l'intention de démentir cette réputation avec l'aide d'un psychologue qui l'a mentalement préparé pour ce succès. Il ne risque plus un blocage au moindre incident comme cela s'était produit l'an dernier. Maintenant il y a quand même une course et surtout des adversaires qui ont également des ambitions. Tom Meeusen, Kevin Pauwels, Sven Nys et pourquoi pas le tenant du titre Klaas Vantornout qui a recouvré ses moyens juste à temps, par exemple... On s'attend par ailleurs chez les dames à un duel au couteau entre Sanne Cant qui vise un 10e titre et Ellen Van Loy, abonnée aux podiums ces dernières semaines. Eli Iserbyt (Telenet-Fidea Cycling Team) et ses équipiers Quinten Hermans et Thijs Aerts se méfieront de Daan Hoeyberghs (BKCP-Corendon) en Espoirs. "L'objectif est de garder le maillot dans nos rangs", a prévenu Iserbyt cette semaine. "Pas question de se tirer dans les pattes..." Jappe Jaspers, favori de la course juniore, devra notamment surveiller Seppe Rombouts, Florian Vermeersch et Alessio Dhoore. Enfin un premier titre semble promis à la juniore Femke van den Driessche. (Belga)