Wout van Aert a connu une reprise de la saison rêvée avec des succès aux Strade Bianche, Milan-Sanremo et sur la première étape du Dauphiné. Il est donc normal de voir l'ancien champion du monde de cyclocross sur la ligne de départ. Mais 'WVA' devra essentiellement aider Primoz Roglic et Tom Dumoulin, leaders et prétendants à la victoire finale. La première étape pourrait déjà sourire au Belge si un petit groupe de costauds venait à se jouer la victoire. "Nous verrons si des opportunités se présentent à nous et à Wout, en gardant notre objectif principal en tête. Le Tour reste le Tour. Tout peut arriver à n'importe quel moment", a expliqué Zeeman. Le directeur sportif a ensuite insisté sur le fait que le Belge avait participé à l'élaboration de la tactique commune. "Nous ne sommes pas une équipe où la direction prend seule des décisions. Nous fixons un objectif et y réfléchissons ensemble. Nous consultons les coureurs et le personnel avant de trouver une tactique pour atteindre notre but. Nous avons d'ailleurs eu plusieurs sessions ces derniers mois pour évoquer la manière d'aborder le Tour. Wout a été impliqué à 100 pour cent et il a donné son avis. Son rôle est clair et c'est une décision qu'il soutient également." (Belga)

Wout van Aert a connu une reprise de la saison rêvée avec des succès aux Strade Bianche, Milan-Sanremo et sur la première étape du Dauphiné. Il est donc normal de voir l'ancien champion du monde de cyclocross sur la ligne de départ. Mais 'WVA' devra essentiellement aider Primoz Roglic et Tom Dumoulin, leaders et prétendants à la victoire finale. La première étape pourrait déjà sourire au Belge si un petit groupe de costauds venait à se jouer la victoire. "Nous verrons si des opportunités se présentent à nous et à Wout, en gardant notre objectif principal en tête. Le Tour reste le Tour. Tout peut arriver à n'importe quel moment", a expliqué Zeeman. Le directeur sportif a ensuite insisté sur le fait que le Belge avait participé à l'élaboration de la tactique commune. "Nous ne sommes pas une équipe où la direction prend seule des décisions. Nous fixons un objectif et y réfléchissons ensemble. Nous consultons les coureurs et le personnel avant de trouver une tactique pour atteindre notre but. Nous avons d'ailleurs eu plusieurs sessions ces derniers mois pour évoquer la manière d'aborder le Tour. Wout a été impliqué à 100 pour cent et il a donné son avis. Son rôle est clair et c'est une décision qu'il soutient également." (Belga)