Le drapeau rouge a été brandi par les commissaires de courses deux tours plus tard en raison des débris sur la piste, permettant à plusieurs pilotes d'aller faire réparer leur monoplace comme le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), leader au championnat du monde, mais cinq pilotes n'ont pu repartir. L'accident a coûté l'abandon en effet à Valtteri Botas, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), le Mexicain Sergio Perez (Red Bull), le Canadien Lance Stroll (Aston Martin), et le Britannique Lando Norris (McLaren). Lewis Hamilton (Mercedes), en pole position, a échappé à l'accident, Verstappen, par contre, a été violemment percuté sur son flanc droit. Il a pu repartir mais, lorsque la course a été interrompue, il n'était plus que 13e. Un second départ a été donné une demi-heure plus tard. Après leur accident, déjà au premier tour, à Silverstone, Verstappen et Hamilton n'avaient que huit points d'écart au championnat avant le départ de cette 11e manche. La piste s'asséchant, les pilotes sont ensuite très rapidement rentrés pour changer les pneumatiques de leur monoplace. (Belga)

Le drapeau rouge a été brandi par les commissaires de courses deux tours plus tard en raison des débris sur la piste, permettant à plusieurs pilotes d'aller faire réparer leur monoplace comme le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), leader au championnat du monde, mais cinq pilotes n'ont pu repartir. L'accident a coûté l'abandon en effet à Valtteri Botas, le Monégasque Charles Leclerc (Ferrari), le Mexicain Sergio Perez (Red Bull), le Canadien Lance Stroll (Aston Martin), et le Britannique Lando Norris (McLaren). Lewis Hamilton (Mercedes), en pole position, a échappé à l'accident, Verstappen, par contre, a été violemment percuté sur son flanc droit. Il a pu repartir mais, lorsque la course a été interrompue, il n'était plus que 13e. Un second départ a été donné une demi-heure plus tard. Après leur accident, déjà au premier tour, à Silverstone, Verstappen et Hamilton n'avaient que huit points d'écart au championnat avant le départ de cette 11e manche. La piste s'asséchant, les pilotes sont ensuite très rapidement rentrés pour changer les pneumatiques de leur monoplace. (Belga)