Genk, champion en titre, n'est pas assuré de participer aux play-offs 1. Le club ne s'est pas remis du départ de Frankie Vercauteren, et les ventes de quelques joueurs clés ont achevé de démolir l'édifice.

L'ancien président Jos Vaessen, qui fut longtemps un important bailleur de fonds, donne peu d'interviews depuis son retrait - même s'il reste impliqué dans la gestion. Mais quand il parle, ça déménage. Il se confie aujourd'hui dans la presse flamande et quelques individualités en prennent pour leur grade.

Mario Been. "Je me pose des questions sur la composition de l'équipe et sur le statut de réserviste de Jelle Vossen (...) On évaluera la situation en fin de saison." Bon à savoir : Jelle Vossen a été déterminant dans la conquête du titre, et vu le départ en décembre de son compère d'attaque Marvin Ogunjimi, Vaessen n'est pas le seul à s'étonner de son absence régulière dans le 11 de base.

Anthony Vanden Borre. "Il bousille sa carrière. Il me semble être un garçon sympathique mais j'ai entendu certaines choses à son sujet qui sont inadmissibles. Been lui a consacré suffisamment d'énergie. Il lui manque clairement quelques vis."

Logan Bailly. "Je ne le reconnais plus. Le but contre Lokeren, le week-end dernier, était pour sa pomme. Apparemment, sa longue inactivité ne lui a pas fait le plus grand bien."

Actuellement septième du classement à trois points de Courtrai et du Cercle, Genk jouera sa qualification pour le Top 6 dans ses matches contre Mons, le Club Bruges, Courtrai, Westerlo et Gand. Cinq rendez-vous dont trois contre des équipes de tête!

Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine

Genk, champion en titre, n'est pas assuré de participer aux play-offs 1. Le club ne s'est pas remis du départ de Frankie Vercauteren, et les ventes de quelques joueurs clés ont achevé de démolir l'édifice. L'ancien président Jos Vaessen, qui fut longtemps un important bailleur de fonds, donne peu d'interviews depuis son retrait - même s'il reste impliqué dans la gestion. Mais quand il parle, ça déménage. Il se confie aujourd'hui dans la presse flamande et quelques individualités en prennent pour leur grade. Mario Been. "Je me pose des questions sur la composition de l'équipe et sur le statut de réserviste de Jelle Vossen (...) On évaluera la situation en fin de saison." Bon à savoir : Jelle Vossen a été déterminant dans la conquête du titre, et vu le départ en décembre de son compère d'attaque Marvin Ogunjimi, Vaessen n'est pas le seul à s'étonner de son absence régulière dans le 11 de base. Anthony Vanden Borre. "Il bousille sa carrière. Il me semble être un garçon sympathique mais j'ai entendu certaines choses à son sujet qui sont inadmissibles. Been lui a consacré suffisamment d'énergie. Il lui manque clairement quelques vis." Logan Bailly. "Je ne le reconnais plus. Le but contre Lokeren, le week-end dernier, était pour sa pomme. Apparemment, sa longue inactivité ne lui a pas fait le plus grand bien." Actuellement septième du classement à trois points de Courtrai et du Cercle, Genk jouera sa qualification pour le Top 6 dans ses matches contre Mons, le Club Bruges, Courtrai, Westerlo et Gand. Cinq rendez-vous dont trois contre des équipes de tête! Pierre Danvoye, Sport/Foot Magazine